Vie pro : et toi, tu ferais quoi si t'avais pas peur ?

Work work work

Mais t'as pas eu peur ? On avait prévu de te parler des voeux. Mais voilà, la sérendipité (et l'algorithme de YouTube), ont eu raison de nous. On est tombées sur une vidéo, d'une fille qu'on ne connaissait pas, une certaine Margaux Hammann qui, à la faveur de l'autoplay, s'est mise à nous demander : "et t'as pas peur?". On a passé les 20 min suivantes à voir la lumière et se dire qu'il fallait que tu saches.

Sur la scène d'un TEDx, Margaux raconte comment, elle a, du jour au lendemain, tout laissé tomber : boulot shiny dans une boîte de luxe, duplex, potes, Paris... pour se lancer dans un projet qui la titillait : un tour du monde. Alors oui, on a toutes entendu cette histoire de gens qui s'offrent une année sabbatique et vont se faire kiffer sur les routes d'Amérique Latine ou les plages asiatiques. Mais on entend moins parler de l'impact que ce voyage a sur eux. Pour Margaux, ça a été une vraie révélation : on vit dans une angoisse constante ; telle, qu'elle nous paralyse et nous empêche de vivre notre meilleure vie.

Cette angoisse, on la retrouve au quotidien : "je vais pas demander une augmentation, j'ai peur qu'on me prenne pour une racro", "je vais pas demander une formation car j'ai peur qu'on me dise non", "je vais pas envisager une reconversion car j'ai peur que ça ne marche pas" ou, plus trivial : "je vais pas poser cette question car j'ai peur qu'on me prenne pour une idiote".  

Cette peur, y a des techniques pour la rationaliser. Mais aujourd'hui, on voudrait te proposer de réfléchir à un truc pendant les vacances : tu ferais quoi, toi, en 2021, si t'avais pas peur ? On a déjà commencé à s'y mettre, et on ouvre la préinscription pour nos programmes d'accompagnement pour ne plus avoir peur dans sa vie pro. First come, first served, lady donc, si ça te parle, fais-nous signe : là si tu es salariée et/ ou en mode reconversion et ici si tu as ou si tu t'apprêtes à lancer ta boîte. Tu sauras en prio quand on lancera. Et p'têtre même que t'auras une réduc ! Même pas peur !

Publié dans la Quotidienne du
21/12/20