Vache qui pète et réchauffement climatique

Planète

Comme vache qui pète ."Je suis végé parce que l'élevage bovin pollue", "Bah oui, c'est à cause de leurs pets". Voilà, c'est sorti, et nous, interdites, on rigole en se demandant si il y a vraiment un lien de cause à effet.  

Techniquement, ce ne sont pas que leurs pets mais aussi, et surtout, leurs rots, qui libèrent un gaz qui réchauffe la Terre 25x plus que le CO2 : le méthane. Ce gaz est produit par la vache quand elle rumine, pépouze dans sa prairie, l'herbe et les céréales qui constituent sa nourriture. Chaque animal produit ainsi, chaque année, 125kg d'équivalent CO2, soit un trajet de 400km en voiture ! Sauf que la France compte env 8 millions de bovins de taille adulte...

Donc c'est vraiment une raison sérieuse pour devenir veggie ? Selon le WorldWatch Institute, au niveau mondial les rots de vache seraient responsables de 3,7% des gaz à effets de serre (vs 1,5% pour le transport aérien, par ex). Mais des pistes de solutions existent pour limiter leur impact sur Mother Earth, comme ajouter des graines de lin à leur alimentation pour diminuer la concentration de bactéries responsables de la formation du méthane.

Voilà pour l'instant glamour de la journée, pas la peine de nous remercier.

Publié dans la Quotidienne du
6/10/20