Vacances : et si t'étais déjà assurée ?

Money money

Assurer ses arrières. On a beau faire comme si ça n'existait pas, fermer les yeux et tenter de zapper, le coco est toujours là, avec ses restrictions, vols et séjours annulés, etc. Si tu as bien besoin de te relaxer mais que les dégâts au porte-monnaie style annulations de dernière minute te font flipper, on t'aide à capter comment te protéger.

Ta CB fait office d’assurance : On l’apprend pas à l’école, mais la plupart des cartes bleues comprennent une assurance. Et en France, 60% des transactions sont réglées par CB. La première étape pour faire marcher ton assurance voyage, c’est donc d'acheter les billets avec ta carte. En fonction de la gamme tu peux être assurée pour modifier ou annuler ton voyage. La plupart te protègent aussi via la responsabilité civile, si jamais tu t’amuses tellement que tu casses une table, par exemple. Pour le détail des assurances par CB, c’est ici. Avant de souscrire au supplément des agences de booking, demande à ta banque si ta destination est déjà couverte par ton contrat CB et dans quels cas.

La carte européenne d’assurance maladie : Si tu profites du pass sanitaire Européen (on en parlait là) pour partir en vacs dans l’UE, tu peux profiter de la sécu dans les pays membres. Il faut simplement commander ta carte sur ton compte Ameli 15 jours avant le départ (si tu pars avant, tu auras une attestation temporaire), elle sera valable 2 ans.

Attention avant de réserver hors UE : Certains pays demandent une attestation d’assurance voyage jusqu’à un certain montant. Exemple: le Costa Rica demande une assurance médicale internationale qui couvre les frais médicaux en cas de maladie pandémique pour au moins 50 000 $. On t’aura prévenue.

Psst. Tu voudrais être mieux assurée que par ta CB et la carte de sécu européenne, alors compare les assurances voyages ici, en gardant en tête qu'en règle générale, plus tu t’approches de la date de départ, plus le montant couvert par les assurances baisse.

Publié dans la Quotidienne du
29/7/21