Une formation pour se présenter aux législatives

In da city

Chloé députée. Actuellement, sur 577 députés à l'Assemblée nationale, 224 sont des femmes. Elles représentent donc 38,8% des élus. Ce chiffre n'a jamais été aussi élevé - pour que tu aies une idée, les femmes représentaient encore moins de 10% des élus en...1997. Que de chemin parcouru donc, et comme on est dingos, on voudrait te proposer un truc : te présenter et faire grimper les stats.


LOL, Chloé, tu pètes un câble on dirait. Mais non, tu vas voir. En fait, bien plus que statistique, l'enjeu est démocratique. Les élections législatives auront lieu, comme d'habitude, dans la foulée de la Présidentielle, en avril 2022. En 2017, plus d'une personne sur deux n'est pas allée voter pour élire son ou sa députée, et ce chiffre atteint des sommets chez les moins de 30 ans. Le truc, c'est qu'à la fin, l'Assemblée nationale élue qui a pour rôle de faire la loi est choisie par 49% de la population. Les autres 51% n'ont pas contribué au choix. S'il l'avaient fait, ils auraient peut-être choisi d'autres personnes. Pour les copains de Tous Elus, une des raisons à cette absence d'enthousiasme, c'est le fait que les candidats nous ressemblent assez peu : moins de femmes que dans la vraie vie, quasiment pas d'ouvriers et d'employés et très peu de jeunes. Et ça se répercute ensuite dans l'hémicycle où on retrouve 0,4% d'ouvriers et 2% de moins de 30 ans.


J'entends bien, et donc tu vas te présenter ? Moi comme tu le sais, je n'existe pas. Mais toi qui me lis, si. On sait, ça fait flipper de s'imaginer en campagne électorale, et puis avec quel parti, et puis je sais pas me situer en politique, et je connais personne dans le milieu, et puis j'aime pas parler en public, et puis que vont penser mes potes ? Que t'es badass.

Et l'équipe de Tous Elus a lancé le programme Pourquoi pas toi qui a formé pendant 2 mois 300 personnes pour se présenter aux législatives. Parce qu'il faut des femmes like you, et aussi des mecs like you, pour nous emmener au bout du monde.

Publié dans la Quotidienne du
31/3/21