Sorociné, le nouveau média ciné

Culture

Le cinéma des sistas. On a découvert le "média cinéma féministe" Sorociné. Euh… comme sororité mais pour le ciné ? On ne peut rien te cacher ! Et elles ne cachent rien, elles montrent toutes les femmes, devant comme derrière la caméra. Elles aiment Claire Denis, Céline Sciamma ou Jane Campion, "Telma et Louise", la série "Girls" ou "Cléo de 5 à 7" d’Agnès Varda, mais pas seulement...

Pauline Mallet, journaliste et critique, à l’origine de ce projet et membre du collectif 50/50 dont on t’a déjà parlé, et son équipe exclusivement féminine (presque comme nous !) posent un regard féministe et inclusif sur le cinéma avec un site, des chroniques, des critiques de films et des interviews avec des réalisatrices, des chefs-opératrices, des compositrices, des actrices, et plein d’autres talents en -ice pour "mieux comprendre les images qui nous entourent et mettre en lumière celles qui sont trop souvent restées dans l’ombre".

Mais Sorociné, c’est aussi, et en premier, un podcast lancé quelques mois après l’affaire Weinstein. Et ce n’est évidemment pas un hasard. Plus de 50 épisodes sont dispos, dans l’ordre pas chrono : de l’évolution des héroïnes Disney à Marylin Monroe. Et désormais, c’est aussi une revue. Le 2e numéro consacré aux US doit paraître au printemps 2022.

Et en prime, chaque mois, elles recommandent des films à voir en ligne.

Publié dans la Quotidienne du
18/3/22