Retour au bureau vs télétravail, quel mode de travail pour l'après-coco ?

Work work work

Dis, quand reviendras-tu ? Depuis le 9 juin, le 100% télétravail n’est plus la norme, le gouv invite les entreprises à faire venir les salariés au moins un jour jusqu’au 30 septembre. L’idée, à priori, c’est « d’accompagner en douceur le retour au bureau ».

Si tout le monde n’a pas kiffé ce télétravail subi - matos pas toujours optimal, isolement, effacement de la limite pro/perso…. il semble qu’une majorité d’entre nous, après avoir bâtit son équilibre, a pris goût aux visios en direct du canap. D’ailleurs, 74% de ceux qui ont télétravaillé ne souhaitent pas revenir au bureau comme avant et 78% revendiquent un mode de travail hybride : un peu de télétravail, un peu de bureau, un peu de coworking et surtout, beaucoup plus de flexibilité sur les horaires (cf je fais mes tâches mais je m’organise comme je veux, si j’ai surf le matin, je bosse plus le soir).

Ce qui est sûr, c’est que les boîtes qui voudront forcer les retours risquent de devoir faire face à des soufflantes comme ça a été le cas d’Apple qui début juin avait annoncé que ses salariés devaient revenir au bureau au moins 3 jours par semaine à partir de septembre. Dès le lendemain, Tim Cook, le CEO, a reçu un vague de démissions et une lettre des salariés disant qu’ils se sentaient « ignorés » par la boîte qui leur retirait la confiance qu’elle avait accordé pendant plus d’un an de pandémie. Bah oui, parce que chez Apple comme dans beaucoup d'autres structures, parmi les salariés, certains ont déménagé pour vivre au vert, d’autres se sont créé un nouvel équilibre de vie et ont reporté sur leur vie de famille ou leurs hobbies le temps qu’ils passaient dans les transports. D'ailleurs, en France, même si c’est déconseillé, ton entreprise peut te forcer à revenir - sauf si tu es particulièrement vulnérable.

Publié dans la Quotidienne du
21/6/21