Partir en vacances l'esprit léger

Work work work

Loin des yeux, loin du cœur. Ou pas. D’après un sondage, 71 % des Français répondent à leurs mails pros en vacances quand plus de la moitié disent que ça les dérange. Mais pourquoi s’acharne-t-on à faire un truc qui nous pollue l’esprit ? Réponse fréquente : parce qu’on a peur du manque, de rater quelque chose, d’être oublié, remplacé. On repart aux sources et on dédramatise pour que tu partes l’esprit léger.

  1. Les vacances sont un droit et font partie de ton package, au même titre que ta rémunération. Donc si tu ne les prends pas, ou pas bien, tu perds de la compensation à laquelle tu as le droit en échange de ton travail. Donc ne te sens pas coupable et assume pleinement ton absence. Concrètement, au lieu de dire à JM de la compta qui boude parce que tu ne seras pas de la réunion mensuelle "Excuse-moi de te demander pardon de déconnecter", dis-lui "Je ne serai pas disponible à cette date, reportons ou faites sans moi."
  2. On n'est jamais mieux servi que par soi-même. C’est ta responsabilité de poser des limites et de t'assurer qu’elles soient facilement respectables. Concrètement, ne déroge jamais à ta règle et ne fais jamais TÂCHERELOU en vacances. En revanche, organise-toi suffisamment en avance pour qu’elle soit faite en amont ou déléguée.
  3. On résiste à tout, sauf à la tentation. Pour couper vraiment, supprime toutes les applications qui te relient au travail, oui, dont tes mails pros. Il sera temps de les réinstaller en rentrant.

Émoji sur ton message d'absence, voici des conseils pratiques pour organiser ton départ.

Publié dans la Quotidienne du
18/7/22