Free Britney

Culture

On l’a fait, refait… et on le refera ! Danser, chanter - mal, c'est vrai - en karaoké sur du Britney. Mais, là, nos déhanchés insouciants viennent de prendre un coup de mou.

On croyait tout connaître de Britney Spears : l'enfant-star, ses hits, ses clips, ses relations « toxiques », la presse qui la harcèle, les paparazzis qui la traquent en permanence, jusqu’à ce geste fou où, dans un salon de coiffure, elle se rase la tête en direct. Britney Spears semble avoir, en réalité, totalement perdu le contrôle de sa vie. Et la garde de ses enfants aussi. Elle a été hospitalisée en psychiatrie devant les caméras du monde entier, diagnostiquée bipolaire, et mise depuis sous la tutelle de son père, Jamie Spears, qui contrôle depuis, 100% de sa vie. "Elle est même interdite de se marier".  Ok, les derniers essais n'ont pas été très concluants.

Ça peut prêter à moquerie. « C’est une star, ça vaaa, elle a choisi cette vie ! ». En réalité, il ne s'agit plus là de payer le prix de la célébrité : les décisions de Britney Spears, 39 ans et au capital estimé à 59 millions de $, sont prises par son père depuis plusieurs année, et ça pose question. Les juges ont refusé 2 fois de faire sauter cette tutelle. D'un côté, certains considèrent qu'elle est justifiée et nécessaire, et de l'autre, des fans se mobilisent avec le mouvement #FreeBritney, quitte parfois à extrapoler la vérité.

On recommande la vidéo du Youtubeur Seb, plutôt orientée #freeBritney + cette chronologie (eng) qui tempère pas mal d'éléments.

Publié dans la Quotidienne du
5/2/21