Livre : Nageur d'alerte : l'incroyable Odyssée de Ben Lecomte

Money money

NAGEUR D’ALERTE (PAS À MALIBU)

Youpi ! On peut de nouveau être face à la mer (bisous Calogero). Et même nager dedans. Youpi ? Pas totalement. Nos mers et océans sont plus pollués que jamais, notamment par les masques jetables qui mettent 400 ans à se dégrader (emoji pleurs). C’est le constat fait par le « nageur d’alerte » Ben Lecomte, qui fût, à 31 ans, le premier fou homme à traverser l’Atlantique à la nage, sans planche, parcourant, en 73 jours, les 5.980 kilomètres qui séparent Cape Cod (Etats-Unis) de Quiberon en Bretagne. Oui, ça fait loin, ça fait long. 20 ans plus tard, le franco-américain s’est lancé un nouveau défi, toujours à la nage et accompagné d’un voilier : traverser le vortex, ce continent de plastique qui s’est formé dans le Pacifique, pour alerter le monde entier sur ce désastre écologique. Ben Lecomte a nagé 8 heures par jour et plus de 2700 kilomètres, avant qu’une tempête ne l’arrête. Une folle aventure qu’il raconte et montre dans « Nageur d’Alerte : l’Incroyable Odyssée de Ben Lecomte » (Glénat). Un livre qui donne plus envie d’agir que de nager le dos crawlé.

Publié dans la Quotidienne du
12/6/20