L'inégalité salariale entre hommes et femmes en 2020

Work work work

J-2 pour partir en vacances jusqu'à fin 2020. Non, on a pas (encore) perdu la boule et jeté complètement l'éponge sur 2020. C'est que les copines des Glorieuses ont fait le calcul : à partir de mercredi 4 novembre, 16h16, et jusqu'à la fin de l'année. Les femmes travaillent "gratuitement".  

On a fait un tour avec elles côté chiffres.

- En 2020, selon Eurostat, les Françaises gagnent encore 15,4% de moins que les hommes, "à travail égal".
- Au rythme actuel, l'égalité salariale "à travail égal" serait atteinte en 2234.
- Cette stat fait référence à un travail "égal", mais les femmes sont disproportionnellement présentes dans des métiers moins bien rémunérés et sont les premières à être à temps partiel par exemple, c'est ce qui fait que l'écart de revenus net est plutôt de 28,75%.
- La crise du Covid touche particulièrement les femmes : aux US, pour 10 personnes qui ont perdu leur travail en septembre, 8 sont des femmes.

Tu l'imagines, ça nous a un poil indignées et les Glorieuses aussi. C'est pour ça qu'elles ont lancé une pétition qui demande au gouvernement un plan de relance plus féministe. Parmi les propositions qu'elles font : 1/ conditionner l'accès aux marchés publics et aux aides de l'Etat à l'égalité salariale au sein de la structure. 2/Créer un certificat d'égalité obligatoire dans les entreprises. 3/ Valoriser les salaires des métiers où les femmes sont les plus nombreuses : soin, aide à domicile, ménagère ou maternelle, enseignement, emploi de maison, secrétariat.

Publié dans la Quotidienne du
2/11/20