L'impact écolo des ptits cats

Planète

Chat chatméliore ? Que la personne qui ose détourner son regard de cette vidéo de bébé chat se signale. Nous, on avoue, on craque. Tu es peut-être toi-même heureuse colocataire d’un matou, comme presque la moitié de notre équipe. L'heure est assez grave, on a appris que nos amis à moustaches s’avèrent être une petite calamité pour la planète. Le chef d’accusation numero uno, c’est la menace qu’ils font peser sur la biodiversité (petits rongeurs, lézards ou oiseaux). En 2012, une étude a montré que 4 milliards d’oiseaux disparaissent chaque année à cause des chats. En France, sur les 13,5M de chats (ils sont 2x plus nombreux que les chiens domestiques), 68% auraient accès à l’extérieur, devenant alors de petits tueurs potentiels.

Don’t panic, des solutions existent. La ligue pour la Protection des Oiseaux nous a préparé un mini-guide pour rendre nos chats plus écolos. Voilà ce qu’on en retient :
1/ Faire stériliser son chat. C’est important pour limiter les naissances non souhaitées qui conduisent à l’abandon et donc à l’augmentation des chats errants qui s’en prennent à la petite faune sauvage.
2/ Eviter de les faire sortir au petit matin ou à la tombée de la nuit (c’est l’heure de chasse par excellence !).
3/ Bien nourrir son chat avec des croquettes en self-service pour lui éviter de chasser par insécurité alimentaire.
4/ Jouer régulièrement avec son chat pour lui permettre d’extérioriser ses instincts de chasseurs.
5/ Si tu as un jardin, lui mettre un petit collier de couleur vive -voire à clochettes- pour alerter ses proies.

Et si tu veux creuser le sujet, écoute ce bon podcast sur la question ! Chat va aller.

Publié dans la Quotidienne du
11/5/21