Le point sur les banques vertes

Money money

Le point sur les banques vertes. Que nos pépettes durement gagnées servent à faire du bien à la planète et à la société, tout le monde en rêve, non ? Mais pour ça, à qui les confier ? On a repéré 3 options :

Option 1 - les néobanques, pour le courant
T'as juste besoin d’un compte courant et d’une carte bancaire ? Tu peux te pencher sur les offres type OnlyOne, Helios, ou GreenGot (qui vient d’obtenir sa licence). Ces banques sont indépendantes et s’engagent de manière transparente en reversant une partie de leur chiffre d’affaires à des ONG, ou en finançant la transition écologique et les entreprises solidaires. Le pendant, c'est qu’elles ne travaillent pas gratuitement : attends-toi à payer des frais de 6 €/mois de tenue de compte + des frais sur les transactions.

Option 2 - le spécialiste, pour l'épargne
La NEF, coopérative bancaire, propose un livret et un compte d'épargne à terme (avec un délai min de placement) vraiment solidaires. Avantage : créée en 88, la NEF est crédible et a du métier. Inconvénient : les taux sont hyper bas, 0,021 % une fois les impôts déduits. Soit 2,10 € pour 10 k€ placés sur 1 an. Tu feras pas fortune, mais tu contribueras à une société plus juste.

Option 3 - les banques classiques, pour l'ensemble
Si tu cherches toute la panoplie des services bancaires (compte courant, livrets, placements, prêts, etc.), t'as l'option banque classique avec des produits qui ont le label Finansol, aka Finance Solidaire. Le Crédit Coopératif arrive régulièrement en tête des classements, avec une offre lisible et des tarifs compétitifs. Le Crédit Mutuel et My French Bank (Groupe La Poste) arrivent pas loin derrière.

Pour voir l'impact écologique de ton argent, scanne tes comptes en banque avec cette app.


Psst. Ce contenu n'est pas sponsorisé, si tu cliques, Voxe ne touchera aucune commission.

Publié dans la Quotidienne du
17/2/22