Le dark side de #passionavocat

Planète

#Passionavocat. Avec nos avocado toasts au p'tit déj, non seulement on pèse dans le pinterest game, mais on bénéficie aussi de "bons gras" tout l'automne avec des vitamines E, K, B9, C et tous les minéraux qui vont bien. Le combo gagnant quoi. Le truc, c'est que l'avocat n'est pas si "vert" qu'il en a l'air.

Eh oui, sa culture pose pas mal de questions environnementales et sociales. Déjà, l'avocat demande beaucoup beaucoup d'eau : il en faut 1000L pour 3 avocats (versus 350 L pour 1kg de bananes). À ça, tu ajoutes le transport dans une réfrigération à 6°C pendant 20 jours car la plupart viennent jusqu'à nous du Pérou, Chili, Mexique ou Afrique du Sud. Et les agriculteurs de "l'or vert", comme on l'appelle au Mexique, 1er producteur au monde, sont soumis à des extorsions, enlèvements et vols de la part des cartels.

Donc sans pour autant y renoncer à tout jamais, on peut déjà commencer par nuancer le cliché parfait de cet aliment très Instagrammable. Puis, si tu veux réduire sa conso d'avocat sans perdre ses bienfaits, sache que sa vitamine E est aussi dans les œufs, la K dans le brocoli, la B9 dans les asperges et la C dans le kiwi. Bref, il y a encore des perspectives pour le brunch.

Psst. Plus sur le dark side du fruit vert avec cet épisode du docu Rotten (Netflix - 57 min).

Publié dans la Quotidienne du
29/9/20