Le bristol d'Emmanuel Macron

Présidentielles

Président-candidat pour La République en marche (LREM), centre/centre-droit. 30,1 % des intentions de vote au 21 mars.

Né en 77 à Amiens, il a 44 ans. Diplômé de l’ENA, il devient haut fonctionnaire à l'inspection générale des finances, puis banquier d'affaires, puis ministre de l’Économie sous François Hollande et enfin, président de la République en mai 2017. Il a été membre du PS puis a lancé son mouvement, En Marche !, en 2016. Il est né de parents médecins, marié à Brigitte Trogneux, prof de lettres classiques. Il n'a pas d'enfant.

Son programme s'articule autour de 3 axes : un nouveau contrat social, l'indépendance économique et un "pacte républicain renouvelé". Propositions phares :

  • Retraite : départ à 65 ans (vs 62),
  • Conditionner le RSA à une activité (15-20h/semaine),
  • Poursuivre la réforme de l'assurance chômage et refondre Pôle emploi,
  • Augmenter les salaires des profs et donner + de liberté aux établissements,
  • Conditionner les titres de séjour longs à la réussite d’un exam de français. Expulser les étrangers qui "troublent l’ordre public",
  • Ne pas légaliser le cannabis,
  • Augmenter le budget de l’armée de 10 milliards €/an d'ici 2025,
  • Investir 25 milliards €/an dans la recherche fondamentale et les secteurs d'avenir,
  • Atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 via le nucléaire et la construction de 50 parcs éoliens en mer,
  • Défendre une taxe carbone européenne et rénover min 700k logements/an,
  • Supprimer la redevance télé.

Tout son programme est ici, ou là.

Publié dans la Quotidienne du
23/3/22