Le bristol de Philippe Poutou

Présidentielles

Candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), classé à l'extrême gauche. Env 1 % des intentions de vote au 18 mars.

Né en 67 en Seine-Saint-Denis, il a 55 ans. Non diplômé, il a été ouvrier, actif au syndicat CGT dans l'usine Ford de Blanquefort (33) dont il a été licencié à sa fermeture en 2019. Il commence à militer jeune pour Lutte ouvrière puis la Ligue Communiste révolutionnaire, devenue NPA. Il est élu conseiller municipal à Bordeaux en 2020. Il s'est présenté aux présidentielles de 2012 et de 2017 (env 1 % à chaque fois). Côté perso, il est fils d'un postier et d'une mère au foyer, il vit avec sa moitié et père de 2 enfants.

Il souhaite changer le système : sortir du capitalisme, de la propriété privée et de l'économie de marché. Mesures phares :

  • Nationaliser les entreprises des secteurs clés : banques, transports, télécoms, labos pharmas, etc.
  • Monter le SMIC à 1 800 € nets/mois (vs 1 269) ainsi que la retraite, qui devrait passer à 60 ans (vs 62)
  • Instaurer un revenu d'autonomie pour les 16-25 ans (1 800€/mois aussi)
  • Réduire le temps de travail à 32h sur 4 jours
  • Interdire les licenciements
  • Supprimer la TVA, rétablir l'ISF, augmenter l'impôt sur le revenu en le rendant très progressif
  • Détruire l’arme nucléaire française, arrêter d'exporter des armes, retirer nos troupes d'Afrique
  • Sortie du nucléaire, 100 % d’énergies renouvelables en 2050, rendre les transports en commun gratuits
  • Accueillir tous les migrants, donner le droit de vote aux étrangers, mettre en place un référendum citoyen
  • Allonger le délai légal pour avorter à 24 semaines (vs 12) et ouvrir la PMA à tous les couples.

Son proramme entier là, et en vidéo ici.

Publié dans la Quotidienne du
28/3/22