Journal pépettes, Delphine veut une tiny house

Money money

Le journal pépettes de Tata YOLO. "J’ai vraiment envie d’investir dans une tiny house, voire plusieurs et de les louer. T’en dis quoi, Tata ?" Delphine, 38 ans, cadre dans 1 grande boîte, Saint-Étienne.

Salaire : 1975 € nets + 13e mois + chèques-vacances
Dépenses mensuelles : emprunt 550, food 200, incompressibles 150, enfants 150, épargne 800 min
Épargne : livret A 20 000, LDD 12 000
Projet à 5 ans : être + libre

Biquette, comme je te comprends ! Moi aussi les tiny houses me font craquer, surtout celles-ci, et ce Néo-Zélandais qui parcourt le monde à leur recherche. Mais je m’égare. Ta question c’est : bon plan pour toi ou non ?

Déjà, je te sens économe, parfait pour une tiny. En plus, tu as des €€ de côté, et donc, en mettant la main à la pâte pour la construire, si tu aimes ça, tu n’auras presque pas besoin de t’endetter pour acheter ta mini-maison dont les prix oscillent entre 20 000 et 50 000 .

Ensuite, Quenn D, reconstitue ta tréso car un parc de tiny houses à la location, c'est un vrai gros projet de vie. Tu as deux questions à te poser : 1/ ? Pour louer tes tiny, il faudra que tu achètes un terrain pour les y implanter. Et là, réfléchis bien et cherche un endroit où la mairie est tiny-friendly. Pour financer, tu peux revendre ton logement actuel ou emprunter. D'où la question 2/ quel projet ? Tu veux accueillir des touristes, des étudiants, des migrants ? C'est ça qui va déterminer les loyers que tu pourras demander, les subventions, les aides, bref, tout ton modèle économique.

Tu veux de l'inspi ? C'est par ici.

Publié dans la Quotidienne du
7/7/22