Journal pépéttes de Tata YOLO, Gwenn veut tout plaquer pour un salon de thé

Money money

Le journal pépettes de Tata YOLO : "Salariée, je rêve d’ouvrir un commerce en Bretagne. Comment me sécuriser financièrement et par où commencer ?" - Gwenn, 29 ans, consultante à Paris.

Salaire : 2 900 € mensuels + 2 000 €/an de bonus.

Dépenses mensuelles : 1 725 € (loyer 950, food 300, incompressibles 200, transports 75, sorties 200),

Epargne : livret A : 18 000 € (versement mensuel 500 €), LDD : 10 000 €, assurance-vie : 2 000 €, 0 dette.

Projet à 5 ans : un salon de thé en Bretagne.

Ce qu'en dit Tata YOLO

Gwenn, ma bigoudène, bravo pour ton projet. T'as plein d’atouts : t'es économe, t'as un petit pécule et t’es pas endettée. Il faut juste que tu passes la 2nde. Mes 3 tips :

Passe du rêve à la réalité. Landerneau, Dinard ou Rennes, c’est pas la même chose, mon canard. Promène-toi à différentes saisons et vois où tu te projettes le mieux. Travaille aussi quelques jours dans une crêperie par ex, histoire de valider que c’est bien ton truc.

Fais un business plan. La clé, mon bichon breton, c’est ton étude de marché : combien de clients par jour, quel ticket moyen, quel concept, quel emplacement ? Une fois que tu as tout ça, passe au volet financier : quels coûts, quels partenaires ? Ce site peut t'aider.

Sécurise ta situation. Avant de claquer ta dém, renseigne-toi sur les congés auxquels tu as droit pour te former. Si tu décides de quitter ton job, négocie une rupture conventionnelle pour avoir droit au chômage. Et garde tes économies pour les mettre dans ta nouvelle vie.

Publié dans la Quotidienne du
28/4/22