Investir en ligne

Money money

Tata YOLO spécial investir en ligne. "Je veux investir dans Voxe mais la plateforme me demande de remplir un questionnaire plutôt musclé… Tu peux m'aider ?" Chloé, 32 ans, chargée d’innovation, Nantes.

Chloé adorée, bienvenue dans le monde merveilleux de l'investissement en ligne. Toutes les plateformes demandent de remplir un questionnaire de ce type pour investir. C’est l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui l'exige, car son rôle est de protéger les épargnants.

L’idée, mon orchidée, c’est tout simplement de connaître ton "profil" d’investisseuse, i.e. ton niveau de revenus, de capital, tes objectifs lorsque tu investis, ton expérience et tes connaissances dans le domaine. Pourquoi ? Pour s’assurer que ton investissement est cohérent avec ton profil. Par ex, si tu gagnes 1 800 € par mois, que tu as 0 € d'épargne et que tu veux placer les 6 500 € transmis par Mamie (RIP) en actions, ça n’ira pas, mon chat. En revanche, si tu veux mettre 400 dans Voxe et épargner le reste, tu peux te le permettre.

Le questionnaire sert aussi à s’assurer que tu es consciente des risques que tu prends en confiant ton argent à un intermédiaire - ici, une plateforme de financement participatif - qui récolte l’argent pour le compte d’un projet. D’ailleurs, ta banque ou ton conseiller financier font exactement la même chose avant de te proposer un investissement : ils vérifient que tu es là en conscience. Ainsi, même pour ouvrir un PEA en ligne, tu devras te frotter au quiz des familles.

En tous cas, ne t’inquiète pas : le but n'est pas d'avoir "juste" à toutes les réponses, mais de répondre comme tu le sens. Mais je connais la bonne élève en toi, alors, si tu veux satisfaire ta soif de connaissances, tu peux faire ce quiz.

Publié dans la Quotidienne du
10/11/22