Gossip culture : où est le Salvator Mundi ?

Culture

Gossip culture : mais où est passé le Salvator Mundi ? À Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus, considéré comme le sauveur du monde. Mais, ici, le Salvator Mundi, c'est une huile sur bois, représentant le Christ donnant sa bénédiction, datée de 1500 et attribuée à Léonard de Vinci. Pendant que tes neveux cherchent des œufs, notre gossip girl de la culture a un autre dossier fascinant pour toi : le tableau a disparu.

On part d'abord à Abou Dabi. Assise sur 5,2 % des réserves mondiales, la famille Al Nahyane assure l'après-pétrole avec un subtil équilibre de hard et soft power : d’un côté les armes, de l’autre, le foot et la culture. Qui dit culture, dit… Louvre ! Pour 1 Md $, l'émirat obtient son autorisation. Le Louvre Abou Dabi du starchitecte Jean Nouvel ouvre en 2017 dans la douleur.

Comment remplir un tel écrin ? Un très beau fond se constitue, mais il faut une superstar au musée, une œuvre exceptionnelle : le Salvator Mundi, vendu 1 175 $ en 2005, puis (miraculeusement ?) attribué à Vinci, revendu en 2013 pour 127 M $ à un oligarque russe, puis revendu 450 M € à Mohammed ben Salmane, dit MBS, l’autocrate saoudien en 2017. Entre temps, un docu polémique remet en cause l'attribution, et MBS est impliqué dans la mort du journaliste Khashoggi. Après un passage supposé sur le mégayacht de MBS, le tableau est officiellement au ministère de la Culture d’Abou Dabi. Attendu au Louvre Abou Dhabi en 2018 et en 2019 à Paris pour les 500 ans de Vinci, l'œuvre n’a toujours pas ressuscité...

Où est-il aujourd’hui ? Au chaud dans un "port franc" suisse ? Dans les réserves du musée ? Ou exposé chez un vitrier comme le fut la Joconde ?Psst. Poursuis l'enquête avec tes gogo lunettes ici.

Publié dans la Quotidienne du
15/4/22