Féministes dans la ville

Culture

Des féministes dans la ville. Marie-Madeleine Fourcade à Marseille, Louise Labé à Lyon, Rosa Bonheur à Bordeaux, Jane Dieulafoy à Toulouse… Quand on arrive en ville, elles ne sont pas celles qu’on remarque en premier. Forcément, elles n’y sont plus vraiment ! "Heu si, Rosa Bonheur, elle est à Paris… aux Buttes-Chaumont… et sur les quais !" Voilà, c’est ça ! Plus sérieusement, elles sont autant de dames illustres, résistantes, écrivaines, peintres ou archéologues qui ont marqué l’histoire de ces villes… et de la France ! Oui, madame !

Alors, à l’heure où tu t’apprêtes peut-être à boucler ton sac pour l’été, en plus de ta crème solaire, on te recommande chaudement les nombreuses visites guidées que le collectif Feminists in the city a concoctées pour partir sur les traces de ces zouzes (presque) partout en France et dans le monde entier, histoire de "féminister de Berlin à Mexico en sororité".

Loin du "ici vécut la dame dont tu n’as jamais entendu parler", Feminists in the city te montre l’envers du décor sous le prisme du féminisme, comme par ex : le street art engagé dans les ruelles du quartier-village de la Butte-aux-Cailles à Paris et son mouvement pour l’égalité entre les genres, ou l’histoire de ces femmes puissantes qui ont été inculpées de sorcellerie, se voyant alors refuser l’accès à des positions de pouvoir, d’influence et de gloire à Lyon.

Publié dans la Quotidienne du
24/6/22