Faire des dons et défiscaliser

Money money

Plaisir d’offrir, joie de recevoir. En France, on est récompensé pour avoir donné. C’est la déduction fiscale par le don aux associations. Les assos et fondations concernées doivent remplir certaines conditions : il faut qu'elles servent l'intérêt général, voire qu'elles soient reconnues par l'Etat comme "d'utilité publique". Ca peut concerner aussi bien tes dons à Médecins sans Frontières qu'à une asso plus petite qui promeut l'éducation, la culture, la science par exemple. D'ailleurs, depuis la loi 1905 sur la séparation de l’Église et l’État, les dons aux organismes cultuels sont aussi défiscalisables. L'important c'est que ces structures t'aient transmis un reçu.

Logique, pour défiscaliser, il faut d'abord payer l’impôt sur le revenu. Concrètement, tu peux déduire du pécule que tu dois à l’État, un montant proportionnel à celui de tes dons. Cette déduction est comprise entre 66% et 75% (pour les dons à certaines structures d'aide aux personnes en difficulté comme la Croix-Rouge ou les Restos du coeur par ex) de ce que tu as versé en dons pendant l’année fiscale.

Exemple : Si tu as donné 100€ à la SPA après avoir sauvé ton chat, c’est 66€ qui seront déduits de ton impôt sur le revenu.

L’exception qui confirme la règle, c’est que le montant déductible est plafonné à 20% de ton revenu imposable. Sinon, ceux qui donnent un max n’auraient jamais à payer l’impôt sur le revenu et c'est une façon pour l’État de garantir qu'il recevra des pépettes.

Si t'as bien lu notre article expliquant comment faire ta déclaration, tu auras compris que si tu donnes maintenant à une asso, c'est râpé pour défiscaliser maintenant, mais ça comptera pour l'année prochaine. Rappel : tu as jusqu'au 26 mai et le 8 juin selon ton département pour remplir ta déclaration sur impots.gouv

Publié dans la Quotidienne du
29/4/21