Entreprise libérée, c'est quoi ?

Work work work

Libérée, délivrée. Une entreprise libérée, c’est une philosophie d'organisation fondée sur les concepts de liberté et de responsabilité. Le terme a été popularisé par le prof et chercheur Isaac Getz. L'idée, c'est que le monde a changé depuis le 19e siècle, mais que le modèle dominant d’organisation des entreprises, lui, est resté vertical. Or, si les adultes prennent des décisions chaque jour pour leur vie perso, pourquoi en seraient-ils incapables dans leur vie pro ?

C’est la question que posent les entreprises libérées, arguant qu’il ne s’agit pas d’une posture bien pensante mais d’un facteur de pérennité. Oui, car par exemple en Europe, on estime que le stress coûte 3,8 % au PIB chaque année. En France, 94 % des salariés se disent désengagés. Or, qui dit désengagement dit moindre développement de l’entreprise. Et libérer cette dernière permettrait de mieux engager toutes les parties prenantes.

En France, aujourd'hui, entre 300 et 400 entreprises appliqueraient cette philosophie, dont Décathlon par ex. Si chaque entreprise libérée suit son propre modèle, on pourrait résumer le principe à "celui qui dit est celui qui fait". Concrètement, l’idée, c’est que l’information (et ça peut aller assez loin, càd inclure salaire, trésorerie, etc), circule librement pour que chaque salarié puisse prendre des décisions éclairées et collaboratives. Avec un principe clé : le droit à l’erreur. Par ex, à la Caisse de Sécurité sociale des Yvelines, chacun est libre de choisir ses pauses et 2 strates hiérarchiques ont été supprimées depuis 2016. Depuis, les absences pour maladie ont baissé de 30 %.

Publié dans la Quotidienne du
14/3/22