Le geste écolo : arrêter le film plastique

Planète

Ce mois-ci, je change… de film ! On le sait, tout ce qui contient « plastique », « usage unique » et « emballage » , la planète n'en raffole pas. Or, le film alimentaire cumule les tares et il est impossible à recycler, contribuant ainsi à alimenter les 3,5 millions de km2 de plastique flottant dans les océans. Ce plastique se dilue et revient ... dans notre estomac. L'ONG WWF a démontré en 2019 qu'un être humain ingère en moyenne 5g de micro-plastique par semaine, soit l'équivalent du poids d'une carte bancaire. En plus, le cellophane aurait des répercussions controversées sur notre santé car il est majoritairement composé de pétrole et de matières toxiques, pas dingue donc pour « protéger » le beurre de l’odeur du frigo…

Mais alors, avec quoi emballer les restes du cake aux amandes de Mamie pour ton futur petit déjeuner ? Il existe plusieurs types de solutions, mais on peut déjà te dire que le papier alu n'en est pas une. Utilisé comme papier cuisson, il est neuro-toxique, et en plus, il pollue aussi puisqu'il est à usage unique. Dans les vraies solutions, donc, on a : le bee wrap ou « cirophane », un tissu enrobé de cire d’abeille, lavable à l’eau froide pour servir une centaine de fois. Sinon, la charlotte en tissu, aussi lavable et réutilisable, pour couvrir tes bols et leur donner un swag rétro au passage. Ou encore le couvercle en silicone étirable et durable. Sinon, une bonne vieille assiette fait aussi très bien le job de recouvre-plat.

Publié dans la Quotidienne du
19/1/21