Députée, pourquoi pas toi ?

In da city

Joue-la comme Marthe. Oui, comme Marthe Simard, ou comme Lucie Aubrac, les 1ères femmes à rejoindre en 1942 l'Assemblée consultative provisoire, l'ancêtre de l'Assemblée nationale de la Ve République. Yep parce que jusqu'à ce que le général de Gaulle déclare que "tous les hommes et toutes les femmes éliront l'Assemblée nationale", les femmes n'avaient le droit ni de voter ni de se présenter. Quasi 80 ans plus tard, elles sont chaque fois plus nombreuses à poser leurs fesses sur les bancs (inconfortables) de l'Assemblée nationale avec un record en 2017: 224 députées sur 577 sièges, soit 38,8% de l'Assemblée.

Pourtant, depuis 2012, les partis qui ne présentent pas autant de candidates que de candidats reçoivent moins de fonds publics que ceux qui jouent le 50/50. En 2017, le seul à avoir atteint l'objectif paritaire est le parti présidentiel, En Marche, avec 50,3% de candidates. Derrière, le FN a investi 49,2% de femmes, la France insoumise 47,5%, le PS 44,2%, l'UDI 39,2% et les Républicains 38,9%.

Bref, le compte n'y est pas et en France, 8 personnes sur 10 se considèrent mal représentées par l'Assemblée : moins de femmes donc, mais aussi moins de jeunes, moins de milieux populaires, moins de diversité, moins d'handicapés... La bonne nouvelle, c'est que tu peux toi-même contribuer à changer la donne en faisant un truc absolument fou : te présenter. C'est vrai, députée, ça pourrait t'intéresser, non ? Ou une de tes potes ? Pourquoi pas vous lancer toutes les 2? Nos copains de Tous Elus ont lancé un programme de formation de 8 semaines, gratis et en ligne pour des personnes qui ne sont pas forcément engagées mais qui sont sensibles aux enjeux environnementaux et de justice sociale et démocratique. Alors, pourquoi pas toi ?

Publié dans la Quotidienne du
1/9/21