Définir combien tu veux gagner

Work work work

Habemus pépettes. Parce qu’on a toutes émis un "euuuuuhhh" embarrassé et embarrassant à la question "quelles sont vos prétentions salariales ?", sous vos applaudissements, on se lance dans une série d’articles pour apprendre à négocier son salaire. Oui, car moins d'1 femme sur 2 négocie son salaire : manque de confiance, peur de se voir refuser le poste ou parce que "parler d'argent, c'est sale". Bref, quand y en a marre, y a Malabar.

On commence. Pour négocier ton salaire, la règle numéro 1, c’est de savoir combien tu veux. Pour ça :

  1. Définis ce que t'aimerais gagner en partant du net : ce que tu veux avoir sur ton compte/ mois - en ayant en tête que les impôts sont prélevés à la source, ça veut dire qu'au final, tu recevras moins que ton net. Pour arriver au brut - qui est le chiffre qu'attend la personne qui te pose la question -, ce site est ton nouveau meilleur ami.
  2. Vérifie ce que ton profil vaut sur le marché, en fonction de ton expérience, de ton secteur, des responsabilités que tu cherches, etc. avec ce simulateur. Si ton métier est un peu nouveau, le mieux c'est de demander à des gens sur le même type de poste ce qu'ils gagnent.
  3. Renseigne-toi sur les salaires dans l'entreprise : via Glassdoor ou en contactant quelqu'un que tu connais dans la boîte.
  4. Formalise ta fourchette : le minimum en-dessous duquel tu ne veux pas descendre, puis, entre 10 et 15% au-dessus, la zone où t'es à l'aise, puis le max auquel tu peux prétendre - balaye large :)

Wouala, après ça, au moins, tu sauras où tu vas. La semaine prochaine, tu préfères : comment parler pépettes en entretien ou les trucs pour réussir ta négo ?

Publié dans la Quotidienne du
27/9/21