Couple et money : we need to talk

Money money

Quand on aime, on compte
40% des couples français ne parlent pas d’argent. Si la thune est un sujet tabou, comment savoir quand l’autre est dans le rouge ou stressé par son compte en banque ? Compliqué quand on a des projets communs, un foyer à 2, ou même quand il s'agit de choisir un resto.

Paradoxalement, l’argent est l’un des principaux sujets de discorde chez les couples, avec les tâches ménagères. Si on en parle trop, on peut empiéter sur l’indépendance de son/sa partenaire ; pas assez, on peut créer des frustrations qui enveniment la relation.

Alors on fait quoi? Déjà, on en parle, et on imagine le pire, même si ça paraît pas romantique. On lance une discussion franche sur ses revenus, ses objectifs financiers et son rapport à l'argent (notre test peut t'aider). Pour mettre tout à plat, chacun peut écrire ses objectifs à court, moyen et long-terme avec un montant et une date butoir (ex. vacances / achats / gros investissements de vie). Ensuite "y’a plus qu’à" comparer et mettre en place sa méthode de couple.

Certains couples sont adeptes de la méthode du prorata, on se partage les charges communes équitablement en fonction de ses revenus. Ça sonne pas très sexy mais ça peut être plus juste que de faire 50/50 s'il y a des différences de salaire. Pour garder son indépendance financière, on peut garder son compte perso pour ce qui ne touche pas au foyer ou au couple. Ensuite, pour rester zen au fil des années, on peut re-baliser tous les 6 mois, en faisant un point sur ses objectifs.

Psst. A écouter à ce sujet, les podcasts géniaux "Rends l'argent" de Titiou Lecoq, lire sur ce sujet : Les bons comptes font les bons amants d’Héloïse Bolle.

Publié dans la Quotidienne du
26/11/20