Apprendre à protéger nos mots de passe

Work work work

Coucou1234, 123456, AZERTY, soleil, doudou, motdepasse. On est d'humeur badine aujourd'hui, on essaie de deviner l'un de tes plus de 190 mots de passe. On est pas les seules à avoir eu l'idée et 2 ingés en cybersécurité ont publié les 20 000 codes les plus utilisés en France. Si tu en vois un ou plusieurs qui te concernent, il est temps de changer. Oui, parce que même les comptes Twitter à plusieurs millions d'abonnés peuvent se faire hacker à cause d'un mot de passe tout pété (coucou @realdonaldtrump et son "yourefired"). Et puis les mots de passe, on peut aussi parfois les oublier, et si t'es comme Stefan qui ne se souvient plus du sésame de son coffre bitcoin, ça peut coûter très très cher (plus de 200 millions d'€ en l'occurence). A bit con.

Tu te dis peut-être que tu n'es dans aucune de ces situations et que les codes compliqués très peu pour toi. Petit moment flippant : plus d'une personne sur deux chaque année serait victime d'un vol de données, et déjà, il y a 5 ans on estimait que plus d'1 million de personnes étaient victime de fraudes à la carte bancaire. Imagine aujourd'hui, alors que toute notre vie passe par notre ordi. Et quand il s'agit d'accès pros et qu'un hacker entre via ton compte dans le réseau de ta boîte (ou de ta fac), ça peut coûter plusieurs millions.

Si tu dégoulines comme nous, on a glané quelques bons conseils : avant tout, on t'avoue qu'à part nos poésies de primaire, on ne connaît pas grand chose par coeur, et qu'on ne pourrait vivre sans gestionnaire de mot de passe qui retient tout pour nous (on utilise dashlane qui existe en gratos ou payant mais il existe aussi keepass par exemple). On te recommande 1000 fois de faire pareil parce qu'il va t'aider aussi à créer des bons mots de passe et vérifier que tu ne te fais pas hacker. Dans tous les cas, il te faut un mot de passe par compte, oui, différent. Il faut qu'il soit long, complexe et impossible à deviner genre AV6T:I-8%XF (tu peux te créer des astuces mémotechniques). Prends la double authentification dès que tu peux et change tes mots de passe dès que tu as un doute. Et surtout surtout, blinde le mot de passe de tes mails.



Tu verras, on se sent mieux après.

Publié dans la Quotidienne du
1/2/21