Comment repérer la pêche durable sur l'étalage

Planète

Garde la pêche. Tu veux manger du poisson bon pour ton corps et les océans mais te demandes ce que veux dire le label "pêche durable MSC" qu'on voit partout ? Nous aussi.

"MSC" pour Marine Stewardship Council, c'est, depuis 1997, le référent mondial des produits de la mer se disant "durables". Mais selon l'asso BLOOM pour la protection des écosystèmes marins qui a mené l'enquête, 83% des poissons certifiés MSC seraient issus de la pêche industrielle à "fort impact" versus les 32% annoncés. Une pêche "à fort impact", c'est une pêche qui abîme les écosystèmes, comme avec la technique du chalut : des navires jusqu'à 144m de long qui raclent le fond des océans. La pêche durable, elle, peut être pratiquée éternellement, càd sans mettre en danger les ressources halieutiques (=adjectif qui claque pour dire "de la pêche"). En général, plus le navire est long, moins la pêche est durable.

Mais des solutions existent pour manger du poisson autrement avec la petite pêche cotière (navires de moins de 12m). Le nec plus ultra, c'est la pêche à la ligne, le filet ou l'hameçon : normalement, ton poissonnier est obligé d'afficher la méthode de pêche, c'est la loi. Et le gros combat de BLOOM c'est d'encourager les enseignes de grande distrib' à faire la différence entre le label MSC -plus très fiable donc- et les produits issus de la petite pêche.

Psst. Ce guide de l'asso begle Goodfood décortique les étiquettes et les poissons saison par saison.

Publié dans la Quotidienne du
15/9/20