C'est quoi les NFT ?

Money money

Qui veut gagner des millions de jetons ? Les NFT (“Non-Fungible Token”), soit "Jeton-Non-Réplicable" sont les objets virtuels que les collectionneurs s’arrachent. Honnêtement, la traduction ne nous éclaire pas beaucoup. Pourtant, tout le monde en parle, la maison de mode Gucci s’est lancée dans ce biz, et un musée de NFT devrait voir le jour à New York.

On explique : les NFT sont des objets numériques basés sur la blockchain : la technologie de cryptage au cœur des crypto-monnaies. Chaque NFT est une sorte de jeton unique virtuel et crypté. Concrètement, si t’en achètes un, tu achètes un fichier numérique dont l’accès t’est réservé. Attention, à l’inverse du bitcoin, le NFT n’est pas une monnaie et chaque “jeton” est totalement unique.

Ok, mais à quoi ça sert ? Comme les cartes Pokémon, les NFTs se collectionnent. Ce sont des représentations digitales d’actifs réels, comme les œuvres d’art. Récemment, le NFT d’une peinture de Michel-Ange a été vendu à une collectionneuse pour 140 000 €. L’oeuvre physique, elle, est toujours accrochée à la Galerie des Offices.

Mais pourquoi acheter une peinture qu’on ne peut ni toucher, ni voir ? C’est un peu comme si t'achetais un objet en magasin, mais que ce qui comptait vraiment était le ticket de caisse, résume un prof de création digitale. Comme le NFT est crypté, il garantit une sécurité et de la transparence pour son acheteur. Il pourra donc le revendre en garantissant sa valeur. C'est une révolution sur le marché de l’art où circulent de fausses œuvres.

Pour l’instant, les NFTs sont plus ou moins confinés au marché de l’art. Pour les sceptiques, cette ruée vers les jetons digitaux ne pourra pas durer, ce serait une bulle spéculative prête à imploser. Pour les plus idéalistes, ce modèle pourrait révolutionner le rapport des artistes à leurs œuvres ! Et nous, on a enfin capté le concept.

Publié dans la Quotidienne du
3/6/21