Césars 2021 : où est l'égalité hommes-femmes dans le cinéma ?

Culture

Le 12 mars 2021, c'était la 46e Cérémonie des Césars. Tu te souviens peut-être que celle de 2020 était plutôt tendue avec la nomination de Polanski et le départ protestataire d'Adèle Haenel. C'était un peu le climax de #metoo dans le cinéma quoi, et on s'est demandé, un an après : on en est où côté parité dans le ciné ?

Dans l'industrie, comme derrière la caméra, on n'y est pas et c'est pour ça qu’a été créé le collectif 50/50. Deux chiffres pour « favoriser la prise de conscience collective et quantifier les évolutions » en faveur de l'égalité hommes/femmes et de la diversité dans le cinéma - devant mais aussi derrière l’écran - et l'audiovisuel français, comme l’explique le comité présidé notamment par Laurence Lascary, productrice engagée « De l’autre côté du périph' ». Elle explique : « il y a à peine plus de 20 % de femmes productrices. Habituellement, un producteur est un cinquantenaire blanc, vautré dans un fauteuil avec un gros cigare à la main » ; et elle se bat pour donner une visibilité à celles et ceux qui ne l'ont pas.

50-50 donc. Et d'autres chiffres, en voici, en voilà là. Le CNC confirme que la part des films réalisés ou co-réalisés par les femmes a été de 26 % en 2019. C’est peu ? Oui, mais elles n’étaient que de 20 % en 2010. Alors c’est mieux ! Mais c’est pas assez.

Un autre aspect du collectif , son boulot pour la diversité dans le ciné, qui est devenue une vraie question politique. 50/50 agit avec son annuaire de professionnelles, pour favoriser des équipes techniques et artistiques représentatives de l’ensemble du tissu culturel, ethnique et social français ;  et son programme de mentorat pour permettre à toutes celles qui le souhaitent de comprendre cet écosystème particulier et les ficelles du métier. Lancé avec le soutien de Netflix. Toudoum.

Pssst. Si tu veux contribuer à rééquilibrer la tendance et binger des films de grandes réalisatrices, ce bouquin a 100 idées pour toi.

Publié dans la Quotidienne du
12/3/21