Ca vient d'où le Black Friday ?

Culture

Blague Friday. On a enquêté pour comprendre l'origine du concept.

Non, le Black Friday ne provient pas d’une tradition esclavagiste, comme relayé sur les réseaux sociaux. Tu as peut-être pu lire que le Black Friday, c’était, par le passé, « le jour où les esclaves étaient bradés, vendus à bas prix » pour répandre l’idée d’une grande solde des humains noirs par les esclavagistes blancs. C’est, heureusement, faux !

Mais alors ça vient d’où ? Selon le site de vérification américain Snopes, la première apparition de l'expression Black Friday date de 1951 : « Friday after Thanksgiving ». De nombreux Américains au lendemain de cette fête traditionnelle se faisaient porter malades auprès de leurs employeurs pour profiter de 4 jours de congés consécutifs. Une épidémie soudaine d’arrêts maladie qui a fait de cette journée un véritable “vendredi noir” pour les sociétés.

Plus tard, dans les années 1960, “Black Friday” a été utilisé par la police de Philadelphie pour expliquer la conséquence des embouteillages monstres causés par l’afflux de clients lors du coup d’envoi des achats de Noël, toujours le lendemain de Thanksgiving. Puis dans les années 1970, les médias ont repris et popularisé cette formule. Et les marques, quelques années plus tard, s’en sont emparées à leur tour pour proposer des réductions dingos le temps d'une journée.

La tradition importée des US a ses détracteurs chez nous, on pense à Ségolène Royal qui fait exprès de mal le prononcer pour le dénoncer. Blague Friday.

Publié dans la Quotidienne du
4/12/20