Assurance habitation 101, ça sert à quoi, ça marche comment ?

Money money

C'est pas toi, c'est moi. Parfois ça peut nous arranger de sortir cette phrase, mais à d'autres moments, pas du tout. Comme quand on découvre au retour de notre confinement ou de notre 1ère escapade dé-confinée qu’une grosse flaque s’est installée dans notre salon. Partagées entre la volonté de plonger dedans et la raison qui nous rappelle de nous comporter en adultes, on se demande ce qu’il faut faire, là tout-de-suite. Souviens-toi, tu as une assurance habitation, à priori en tous cas, car c’est obligatoire (sauf si tu es proprio et vis dans une maison individuelle). Donc réflexe #1 : appelle cette assurance, le plus tôt possible, car, passés certains délais, tu risques un refus. Dans le cas de cette flaque, très probablement causée par le voisin du dessus, tu te diras peut-être que c’est à lui d’appeler son assurance. Non ! C’est chez toi, tu appelles la tienne. Elle se débrouillera avec ton voisin et son assurance à lui. Réflexe #2 : contrôle-toi. Tu veux faire du zèle et commencer à repeindre ton plafond ? Point trop n’en faut, si tu fais ça tu détruit les preuves - et donc ciao le remboursement - et en plus tu fais le travail des réparateurs que ton assurance doit t’envoyer. Réflexe #3: inspiiiire, expire et attends.

Publié dans la Quotidienne du
14/5/20