Apéro écolo

Money money

A-pé-roooo ! Calme-toi, Patoche, on te donne d'abord les clés d’un apéro écolo.

  • Privilégie le vrac pour les fruits secs ou à coque et checke leur provenance. Tu savais que les pistaches pouvaient être françaises ?
  • Exit la vaisselle jetable, même si elle est en bois ou en carton, ce sont des déchets ! Flemme d'utiliser la vaisselle en porcelaine de mamie ? Passe en mode finger food et ne prévois que des mets qui se mangent avec les doigts.
  • Cuisine maison. Cuisiner local et de saison a un meilleur impact environnemental que la nourriture transformée. Tartinade de courgettes, petits pois et basilic, crème de pois chiches et cacahuètes, ou encore houmous de betteraves au sésame… On a 3 recettes pour faire vibrer ton été.

In vino veritas (mais avec modérationas). Que tu sois plutôt team rosé, rouge ou blanc, teste les vins alternatifs !

  • Les vins bios suivent le cahier des charges de l’agriculture biologique et sont produits sans engrais ni pesticides chimiques. Tu peux aussi repérer les vins issus de l'agriculture "raisonnée".
  • Les vins cultivés en biodynamie vont encore plus loin que les bios avec notamment l’application des calendriers solaire et lunaire pour travailler la vigne. En général, ils portent le label Demeter.
  • Les vins dits natures ou naturels n’ont pas d’existence officielle et ne sont pas labellisés. Il s’agit le plus souvent de vins bios ou biodynamiques mais avec une quantité de sulfites encore plus faible. Pour creuser, tu peux regarder le travail de Céline Maguet, maestra des vins naturels.

Psst ! On sait qu’après l’apéro, il y a souvent le barbecue. Alors comme on pense à tout, et surtout à toi, voici des recos pour un barbec écolo.

Publié dans la Quotidienne du
12/7/22