Aligner son travail avec ses valeurs, ou démissionner

Work work work

Au revoir Président. Trouver du sens dans son travail, être alignée avec les valeurs de l’organisation à laquelle on dédie ses journées ? La tendance semble s’installer, intensifiée par la pandémie de coco et la crise environnementale.

Selon une étude de 2021, 78 % des 18-24 ans en France refuseraient un job dénué de sens pour eux. Aux US et au Canada, 80 % des travailleurs estiment important que les valeurs de leur entreprise et les leurs soient alignées, vs 57 % d'entre eux considèrent que leurs valeurs matchent avec celles de leur employeur.

Certains décident d'agir en quittant leurs organisations. Et si on n'atteint pas encore les niveaux du "big quit" US où, rien qu'en août 2021, 3 % des actifs ont tiré leur révérence, les démissions de salariés en France ont augmenté de 22 % au dernier trimestre 2021.

Le truc, c'est que parfois, même si on sent que quelque chose cloche, on a du mal à identifier ce que c'est. Et avant de poser ta dém et de partir bille en tête à la recherche d'une ferme à reprendre, c'est pas mal de définir tes valeurs. C'est là que Shalom H. Schwartz entre en jeu. Ce chercheur en psychologie sociale a défini 19 valeurs universelles qu'on retrouve dans toutes les sociétés, comme l'hédonisme, la réalisation, la tradition, la bienveillance, le pouvoir ou la stimulation.

On a monté un programme pour t'aider à remettre de la magie dans ta vie pro, ça s'appelle le Boostcamp pro, et on y prend le temps de se poser et d'identifier tes 3 valeurs principales. Et ça fait rudement du bien d'y voir clair.

Publié dans la Quotidienne du
7/3/22