4 saisons à se poser avant d'emprunter

Money money

La maison ne fait pas crédit. Pourtant, parfois, on peut en avoir besoin. Une des solutions, c'est d'emprunter à la banque : via un crédit immobilier pour acheter un logement, ou un crédit à la consommation pour tout le reste. L'idée est simple : en fonction du risque que la banque estime prendre en te prêtant de l'argent (durée de ton crédit, capacité à rembourser...), elle va fixer le taux d'intérêt qui la rémunère pour son prêt.

Tu devras rembourser ce taux + une partie de la somme empruntée chaque mois (= mensualités). Même si le taux d'intérêt peut être bas, un crédit n'est jamais gratuit. Tu dois donc t'en servir pour investir, càd acheter des choses que tu vas a priori garder longtemps : prendre un crédit pour acheter un lave-vaisselle ou une voiture, pourquoi pas. Pour des vacances à Punta Cana, non.

4 questions à te poser avant d'emprunter :

  • Money, tu dors ? Si t'as de l'argent qui végète sur un livret d'épargne, sers-t’en : mieux vaut retirer de l’argent rémunéré à 0,5% plutôt que d’emprunter à un taux d'intérêt de 1%. Attention, conserve 2 ou 3 mois de salaire de côté pour les coups durs.
  • Quel taux ? Plutôt que le taux d’intérêt affiché sur la pub, recherche le TAEG (taux annualisé effectif global), un taux parfois écrit en tout petit mais méga important car il intègre tous les coûts (frais de dossier, d’assurance, etc.) sur un an. Si t'as plusieurs offres - une de ta banque, une d’un organisme de crédit conso comme Cetelem ou Cofidis - c’est ce TAEG et non le taux d'intérêt affiché qu’il faut comparer.
  • Quelle mensualité ? Tu peux négocier le montant à rembourser chaque mois. La règle d'or, c'est que ton taux d'endettement ne doit pas dépasser 33%. Le calcul est simple : montant des mensualités de tous tes emprunts / tes revenus * 100, ou cet outil qui le fait pour toi.
  • Quand rembourser ? Assure-toi que tu peux rembourser ton crédit en avance, sans frais, en une fois ou plusieurs. Histoire, quand tu choperas une prime, d’investir dans le plus important : ta liberté.
Publié dans la Quotidienne du
30/9/21