3 expos à ne pas rater : Paris - Bordeaux

Culture

Expositions sans crème solaire. En même temps que nos terrasses chéries, ce sont les cinés, les théâtres et les musées qui ont rouvert. On ne sait plus où donner de la tête, et on veut tout goûter ! On t’a choisi 3 expos à ne pas rater, pour tes visites parisiennes ou bordelaises :

- Un voyage pour commencer, sur les terres des divas arabes, d’Oum Kalthoum à Dalida. Dalida, on sait que tu vois… et Oum Kalthoum, c’est une chanteuse égyptienne, une énorme star (1898-1975) qui entrainait son public jusqu’à la transe lors de ses concerts qui pouvaient durer plusieurs heures ! Elle est la star de cette expo à découvrir à l’Institut du Monde Arabe qui met à l’honneur les plus grandes artistes de la musique et du cinéma arabes du XXe siècle et des changements profonds qu’elles ont portés avec des paroles, paroles engagées…

-Plouf ! On plonge dans La Piscine. C’est l’expo – à la librairie-galerie Artazart, au bord du canal Saint-Martin à Paris – que propose le photographe Gil Rigoulet, qui a collaboré avec le journal Le Monde pendant plus de 20 ans. Son style ? Après ses Street Photos dans les 70's, inspirées de ses voyages à travers le monde, il se passionne dès les 80's pour la photographie aquatique. Ce n’est pas en numérique. Mais en pola. Ou, comme polaroïd. Bref, des maillots lamés, des modèles sous l’eau qui arrêtent de respirer, et la piscine Molitor pour décor.

-Et on remonte à la surface pour découvrir Énigme sans fin, l’expo que l’Atelier des Lumières de Paris consacre au surréaliste Dali pour plonger (ça se voit qu'on a envie de se baigner ?) dans l’œuvre du peintre aux folles moustaches ! Et des œuvres mises en lumière, il y en a aussi dans Les bassins de Lumières à la base sous-marine de Bordeaux qui permet de voir en grand les œuvres de géants : Renoir, Monet, Chagall et Klimt.

Publié dans la Quotidienne du
21/5/21