2 badass dans le palmarès de la Mostra

Culture

Alignement des astres. La Mostra de Venise a remis ses prix. On a sélectionné les films de 2 badass pour ta programmation ciné. Avec le festival de Cannes et la Berlinale, la Mostra, c’est l’un des 4 rendez-vous de ciné mondiaux qui pèsent, avec les Oscars aux US.

La cinéaste frenchy Alice Diop. À 43 ans, déjà auréolée d’un César du court-métrage en 2017, elle a réussi un doublé en remportant le Grand prix du jury et le Prix du premier film pour sa 1re fiction, Saint-Omer, inspirée d'un fait divers. Une mère abandonne son enfant sur une plage du Nord, où il trouve la mort. Pour elle, "un fait divers d'apparence sordide pour aller questionner quelque chose de beaucoup plus vaste, le rapport que toutes les femmes et tous les hommes ont avec la maternité."

Connue pour ses documentaires - notamment La Tour du monde, où elle a posé sa caméra dans des barres HLM du 93, ou Nous, sur les voyageurs du RER B - Alice Diop veut "raconter des vies qui ne sont pas racontées", "mettre en avant des femmes de couleur", et inciter les femmes à parler : "Le silence ne nous protégera pas. Nous ne nous tairons plus." Saint-Omer sortira le 23 novembre 2022 en salle, en attendant, tu peux regarder un extrait ici, et la bande-annonce de Nousici.

Une autre documentariste a brillé, en recevant le Lion d’or : la journaliste américaine Laura Poitras, qui, après avoir poussé le lanceur d’alerte Edward Snowden à la confidence - ce qui lui a valu un Oscar - raconte le combat de la photographe Nan Goldin contre les opiacés aux États-Unis dans All the Beauty and the Bloodshed. Bande-annonce ici.

Publié dans la Quotidienne du
23/9/22