Philippe Poutou

Candidat à la présidentielle

Nouveau Parti Anticapitaliste

Philippe Poutou est candidat à l'élection présidentielle de 2017 sous l'étiquette du nouveau parti anticapitaliste.
  • 50 ans
  • Ouvrier
  • Porte-parole du Nouveau Parti Anticapitaliste

Facebook      Twitter

Biographie

Philippe Poutou est né en 1967 en Seine-Saint-Denis. Il est ouvrier à l’usine Ford de Blanquefort (Gironde). Il est très investi dans la vie syndicale de l’usine, sous l’étiquette CGT.

Philippe Poutou a commencé à militer au lycée et il rejoint le mouvement Lutte Ouvrière en 1996. Il est exclu du mouvement en 1997 suite à des divergences idéologiques et décide de s’investir dans le parti la Voix des Travailleurs, qui devient ensuite la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR) en 2000.

En 2012, le congrès du Nouveau Parti Anticapitaliste, qui a succédé à la LCR, le désigne comme leur candidat à l’élection présidentielle. Il obtient 1,15 % des suffrages. Le 20 mars 2016, le congrès du parti l’investi de nouveau comme leur candidat à l’élection présidentielle.

Ses propositions

Économie

Nous voulons rendre aux collectivités locales et aux établissements publics leur capacité d’investissement, supprimer la TVA qui alourdit la facture des particuliers et imposer un prix plancher aux ­entreprises qui sous-traitent.

Emploi

L’interdiction des licenciements et des suppressions de postes.

Éducation

Mise en place d'une école gratuite où apprentissages techniques, manuels et intellectuels sont pensés en complémentarité et non comme un outil de tri social.

Numérique et culture

Nous revendiquons une véritable législation anti-concentration qui interdise aux grands groupes capitalistes d’avoir une mainmise sur l’information.

Justice, sécurité et Défense

La levée immédiate de l’état d’urgence.

Environnement et agriculture

Reconversion de l’agriculture en tout biologique sur 10 ans.

Société

Nous voulons les mêmes droits pour toutes et tous, femmes et hommes, homos et hétéros, notamment la procréation médicalement assistée pour toutes, une filiation directe pour les couples de même sexe, la fin des stérilisations forcées, le changement d’état civil sur simple demande, l’arrêt des mutilations des personnes intersexuées, des moyens financiers contre les LGBTIphobies.

Solidarité et santé

Garantir à chacun la gratuité des soins de santé et des médicaments prescrits et utiles.

Constitution et institutions

Suppression de la présidence de la République et de ses pouvoirs exorbitants, suppression du Sénat, proportionnelle intégrale, droit de vote à toutes les élections pour les résidents étrangers, interdiction du cumul des mandats et de plus de deux mandats consécutifs dans la même fonction, indemnité parlementaire correspondant au salaire moyen d’un ouvrier ou
d’un employé.

Relations internationales et Union Européenne

Le rejet de tous les traités de libre échange, dont ceux de l’Union européenne.

Emploi

Ouverture des droits aux allocations chômage aux salariés qui démissionnent. Ce droit sera utilisable qu'une fois tous les 5 ans, sous condition de recherche active d'un nouvel emploi.