Rhinocéros gris

International
Par
L'équipe Voxe
Le
11/10/21

🗞 RHINOCÉROS GRIS*

Ce qu'il se passe.
Le king de l'immobilier chinois Evergrande est en crise.

Rembobine Lin, ça me dit un truc.
Depuis quelques semaines, le 2e plus grand groupe immobilier de Chine ne fonctionne plus : il n'arrive plus à payer ses factures ni à rembourser les intérêts de ses emprunts, et a suspendu la construction de plus d’' million d’appartements. Aujourd’hui, sa dette s’élève à 260 milliards d’€ - l’équivalent de la dette publique du Portugal -, une somme tellement importante qu’Evergrande risque de ne pas pouvoir rendre tout cet argent.

Atta, c'est qui Evergrande ?
Une immense entreprise privée, créée il y a 25 ans dans le sud de la Chine, cotée en bourse depuis 12 ans, qui détient 46 millions de m2 de terrains et des projets immobiliers dans 22 villes chinoises, mais aussi au Canada. Aujourd’hui, Evergrande emploie 200 000 Chinois directement et plus de 3,8 millions en sous-traitance.

D'ac. Pourquoi y a une crise ?
L'entreprise s’est principalement développée grâce à la dette : elle empruntait sans cesse de l'argent pour acheter toujours plus de terrains. Ensuite, elle vendait les appartements sur plan, puis empruntait à nouveau.

Donc ça roulait non ?
Oui. Sauf que fin 2020, le gouv chinois a voulu stopper tout ça en fixant une nouvelle règle selon laquelle plus un promoteur est endetté, moins il peut emprunter. Le but était de lutter contre la spéculation immobilière en limitant l'endettement des promoteurs. Ça a chamboulé le fonctionnement d’Evergrande, qui pourrait faire faillite.

Ça pourrait impacter les Chinois ?
Yep, une faillite pourrait avoir des conséquences sur des millions de gens : les banques et les investisseurs qui ont prêté et ne seront jamais remboursés, les millions d'acheteurs qui ont avancé l'argent et ne verront jamais la couleur de leur appart, et les milliers de fournisseurs et de sous-traitants qui ne seront jamais payés.

Ah oui, c'est tendu.
Oui, mi-septembre, certains étaient d’ailleurs tellement paniqués qu'ils ont bravé l'interdiction de manifester pour réclamer leur argent. Sans compter que les difficultés d’Evergrande pourraient ralentir la croissance du pays, assurée à 30% par l’immobilier.

Du coup, le gouv va faire quelque chose ?
Il est en plein dilemme : d’un côté, il veut faire preuve de fermeté et ne pas être celui qui vole au secours des promoteurs en difficulté, et de l’autre, il ne peut pas laisser la situation dégénérer. Même si rien n’est officiel, le gouv pourrait reprendre la dette du groupe en main en redistribuant les projets de construction à d'autres promoteurs, ou en donnant de l’argent aux banques régionales, sans pour autant sauver complètement Evergrande.

Et nous, on doit s'inquiéter ?
Globalement, l’impact sur les marchés financiers mondiaux devrait rester limité car les dettes d'Evergrande ne concernent presque que les investisseurs et les banques chinoises.

Pssst. *c'est le nom donné par le gouv chinois à Evergrande.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

🗞 RHINOCÉROS GRIS*

Ce qu'il se passe.
Le king de l'immobilier chinois Evergrande est en crise.

Rembobine Lin, ça me dit un truc.
Depuis quelques semaines, le 2e plus grand groupe immobilier de Chine ne fonctionne plus : il n'arrive plus à payer ses factures ni à rembourser les intérêts de ses emprunts, et a suspendu la construction de plus d’' million d’appartements. Aujourd’hui, sa dette s’élève à 260 milliards d’€ - l’équivalent de la dette publique du Portugal -, une somme tellement importante qu’Evergrande risque de ne pas pouvoir rendre tout cet argent.

Atta, c'est qui Evergrande ?
Une immense entreprise privée, créée il y a 25 ans dans le sud de la Chine, cotée en bourse depuis 12 ans, qui détient 46 millions de m2 de terrains et des projets immobiliers dans 22 villes chinoises, mais aussi au Canada. Aujourd’hui, Evergrande emploie 200 000 Chinois directement et plus de 3,8 millions en sous-traitance.

D'ac. Pourquoi y a une crise ?
L'entreprise s’est principalement développée grâce à la dette : elle empruntait sans cesse de l'argent pour acheter toujours plus de terrains. Ensuite, elle vendait les appartements sur plan, puis empruntait à nouveau.

Donc ça roulait non ?
Oui. Sauf que fin 2020, le gouv chinois a voulu stopper tout ça en fixant une nouvelle règle selon laquelle plus un promoteur est endetté, moins il peut emprunter. Le but était de lutter contre la spéculation immobilière en limitant l'endettement des promoteurs. Ça a chamboulé le fonctionnement d’Evergrande, qui pourrait faire faillite.

Ça pourrait impacter les Chinois ?
Yep, une faillite pourrait avoir des conséquences sur des millions de gens : les banques et les investisseurs qui ont prêté et ne seront jamais remboursés, les millions d'acheteurs qui ont avancé l'argent et ne verront jamais la couleur de leur appart, et les milliers de fournisseurs et de sous-traitants qui ne seront jamais payés.

Ah oui, c'est tendu.
Oui, mi-septembre, certains étaient d’ailleurs tellement paniqués qu'ils ont bravé l'interdiction de manifester pour réclamer leur argent. Sans compter que les difficultés d’Evergrande pourraient ralentir la croissance du pays, assurée à 30% par l’immobilier.

Du coup, le gouv va faire quelque chose ?
Il est en plein dilemme : d’un côté, il veut faire preuve de fermeté et ne pas être celui qui vole au secours des promoteurs en difficulté, et de l’autre, il ne peut pas laisser la situation dégénérer. Même si rien n’est officiel, le gouv pourrait reprendre la dette du groupe en main en redistribuant les projets de construction à d'autres promoteurs, ou en donnant de l’argent aux banques régionales, sans pour autant sauver complètement Evergrande.

Et nous, on doit s'inquiéter ?
Globalement, l’impact sur les marchés financiers mondiaux devrait rester limité car les dettes d'Evergrande ne concernent presque que les investisseurs et les banques chinoises.

Pssst. *c'est le nom donné par le gouv chinois à Evergrande.

Découvrir la Quotidienne de Voxe