OVER & OVER

Overdoses : l'autre crise des US

International
Par
L'équipe Voxe
Le
23/11/21

🗞 OVER & OVER

Ce qu'il se passe.
Les Américains souffrent d’une autre épidémie.

Rembobine Loreline, laquelle ?
Entre avril 2020 et avril 2021, 100 000 personnes sont mortes d’overdose, soit + 28,5% par rapport à l’année précédente. Déjà, en 2017, cette crise des opioïdes faisait 2 fois plus de morts que les armes à feu. Aujourd'hui, les chiffres sont encore plus hallucinants, les US compteraient 2 millions de personnes dépendantes et consommeraient 80% des opioïdes au monde, pour 5% de la population mondiale. En plus du désastre humain, de plus en plus d’économistes accusent ces drogues d’être responsables d’une partie de l’inactivité des 23 millions de 25-54 ans.

C'est quoi comme drogues ?
Des médicaments antidouleur, dont l’Oxycodone (ou Oxycontin) à l’origine de la crise, et qui est progressivement interdit depuis 2012. Mais aujourd’hui, on regarde surtout vers le Fentanyl, une substance artificielle qui provoque les mêmes effets que l’opium, aka un opioïde créé en Belgique dans les 50’s pour soulager les malades du cancer en phase terminale. On l’appelle aussi Apache ou China White, et c'est cette substance qui a tué le chanteur Prince par exemple.

Et pourquoi tu parles de crise ?
Parce que ça ne cesse de progresser : on passe de 3 000 morts en 2014, à 9 945 en 2015 et 20 100 en 2016. Notamment parce que, depuis les 90’s, les médecins américains prescrivent ces médocs en masse pour soulager toutes les douleurs. Et aussi parce que, constatant ce succès, les dealers se sont mis à en fabriquer illégalement. Et comme c’est moins cher et plus facile à produire que l’héroïne, ils ont aussi coupé celle-ci avec du Fentanyl. Sauf que les usagers ne le savent pas forcément.

Et ?
La médecine considère qu’il faut 100 fois moins de Fentanyl que d’héroïne pour tuer quelqu’un. Donc c’est beaucoup plus facile de mourir d’une overdose de Fentanyl que d’héroïne.

C'est terrible. Que font les US ?
L’Administration Biden a appelé le Congrès à valider un plan de 10 milliards $ pour financer des traitements. Elle veut aussi faciliter légalement l’usage du Naloxone, un médoc qui peut stopper immédiatement une overdose de Fentanyl ou d’opiacé en général. Mais globalement, Biden et ses équipes sont critiqués pour avoir traîné à réagir.

C'est tout ?
Certains États américains ont poursuivi en justice des labos et des distributeurs de ces médicaments. Et parfois, ça aboutit. En février 2021, le cabinet de conseil McKinsey accepte de verser 573 millions $ pour clore les poursuites judiciaires qui l'accusaient d'avoir contribué à la crise, en conseillant le fabricant de l’Oxycontin notamment.

Y en a d'autres ?
Oui. En juillet 2021, le laboratoire Johnson & Johnson sort un chèque de 5 milliards sur 9 ans. Au même moment, 2 distributeurs, fournissant 90% des médicaments aux US, acceptent de payer 21 milliards $ sur 18 ans pour clore 4 000 actions en justice menées par des États et des villes américaines.

Mais ça ne touche que les US ?
Non, ça commence en Grande-Bretagne avec + 3,8% de morts par overdose en 2020 vs 2019. Pour l’instant, la France est relativement épargnée car les médecins y prescrivent moins d’antidouleurs et les dealers ne distribuent pas encore de Fentanyl trafiqué. En 2019, 450 personnes sont mortes d’une overdose d’opiacé, mais pour les addictologues, on ne peut pas exclure une arrivée massive de ces opiacés en Europe occidentale.

Pssst. On t’a ressorti un podcast pas tout jeune mais ultra solide sur le sujet car on est des fangirls de Laurence Nardon. On rappelle aussi à ton souvenir l’envoûtante chanson des Anglais de Hot Chip qui nous a inspiré ce titre.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

🗞 OVER & OVER

Ce qu'il se passe.
Les Américains souffrent d’une autre épidémie.

Rembobine Loreline, laquelle ?
Entre avril 2020 et avril 2021, 100 000 personnes sont mortes d’overdose, soit + 28,5% par rapport à l’année précédente. Déjà, en 2017, cette crise des opioïdes faisait 2 fois plus de morts que les armes à feu. Aujourd'hui, les chiffres sont encore plus hallucinants, les US compteraient 2 millions de personnes dépendantes et consommeraient 80% des opioïdes au monde, pour 5% de la population mondiale. En plus du désastre humain, de plus en plus d’économistes accusent ces drogues d’être responsables d’une partie de l’inactivité des 23 millions de 25-54 ans.

C'est quoi comme drogues ?
Des médicaments antidouleur, dont l’Oxycodone (ou Oxycontin) à l’origine de la crise, et qui est progressivement interdit depuis 2012. Mais aujourd’hui, on regarde surtout vers le Fentanyl, une substance artificielle qui provoque les mêmes effets que l’opium, aka un opioïde créé en Belgique dans les 50’s pour soulager les malades du cancer en phase terminale. On l’appelle aussi Apache ou China White, et c'est cette substance qui a tué le chanteur Prince par exemple.

Et pourquoi tu parles de crise ?
Parce que ça ne cesse de progresser : on passe de 3 000 morts en 2014, à 9 945 en 2015 et 20 100 en 2016. Notamment parce que, depuis les 90’s, les médecins américains prescrivent ces médocs en masse pour soulager toutes les douleurs. Et aussi parce que, constatant ce succès, les dealers se sont mis à en fabriquer illégalement. Et comme c’est moins cher et plus facile à produire que l’héroïne, ils ont aussi coupé celle-ci avec du Fentanyl. Sauf que les usagers ne le savent pas forcément.

Et ?
La médecine considère qu’il faut 100 fois moins de Fentanyl que d’héroïne pour tuer quelqu’un. Donc c’est beaucoup plus facile de mourir d’une overdose de Fentanyl que d’héroïne.

C'est terrible. Que font les US ?
L’Administration Biden a appelé le Congrès à valider un plan de 10 milliards $ pour financer des traitements. Elle veut aussi faciliter légalement l’usage du Naloxone, un médoc qui peut stopper immédiatement une overdose de Fentanyl ou d’opiacé en général. Mais globalement, Biden et ses équipes sont critiqués pour avoir traîné à réagir.

C'est tout ?
Certains États américains ont poursuivi en justice des labos et des distributeurs de ces médicaments. Et parfois, ça aboutit. En février 2021, le cabinet de conseil McKinsey accepte de verser 573 millions $ pour clore les poursuites judiciaires qui l'accusaient d'avoir contribué à la crise, en conseillant le fabricant de l’Oxycontin notamment.

Y en a d'autres ?
Oui. En juillet 2021, le laboratoire Johnson & Johnson sort un chèque de 5 milliards sur 9 ans. Au même moment, 2 distributeurs, fournissant 90% des médicaments aux US, acceptent de payer 21 milliards $ sur 18 ans pour clore 4 000 actions en justice menées par des États et des villes américaines.

Mais ça ne touche que les US ?
Non, ça commence en Grande-Bretagne avec + 3,8% de morts par overdose en 2020 vs 2019. Pour l’instant, la France est relativement épargnée car les médecins y prescrivent moins d’antidouleurs et les dealers ne distribuent pas encore de Fentanyl trafiqué. En 2019, 450 personnes sont mortes d’une overdose d’opiacé, mais pour les addictologues, on ne peut pas exclure une arrivée massive de ces opiacés en Europe occidentale.

Pssst. On t’a ressorti un podcast pas tout jeune mais ultra solide sur le sujet car on est des fangirls de Laurence Nardon. On rappelle aussi à ton souvenir l’envoûtante chanson des Anglais de Hot Chip qui nous a inspiré ce titre.

Découvrir la Quotidienne de Voxe