LE QUAI DES BRUMES

Certains transports publics rament

France
Par
L'équipe Voxe
Le
23/12/22

Ce qu'il se passe.
Certains transports publics rament.*

Rembobine Léonine, j'attends mon train.
Bon chance ! Car depuis quelques mois, les perturbations s’accumulent un peu partout en France. Les métros parisiens sont bondés, retardés, c’est compliqué aussi à Lille ou à Bordeaux, et des trains sont annulés.  

Raconte-moi.
Plusieurs raisons. Il manque 4 000 conducteurs et conductrices partout en France - en tout, 55 000 sont employés dans les transports urbains - à cause : 1/ d’un combo de départs à la retraite, de l'absentéisme lié au Covid et de démissions, 2/ de difficultés à recruter, car les horaires décalés notamment n’attirent pas. Enfin, certaines personnes en poste font grève pour demander des salaires plus élevés pour compenser l’inflation et de meilleures conditions de travail.  

Quoi d'autre ?
Selon les spécialistes, faute d’entretien et de pépettes investies, notre réseau ferroviaire vieillit. Résultat, les incidents sont plus fréquents et les trains grandes lignes, par ex, sont 4x plus en retard qu’il y a 70 ans.

Je vois. Et dans les transports en commun ?
L’épidémie les a aussi chamboulés. Déjà, le secteur a perdu de l’argent à cause de la baisse de fréquentation. Rien qu’en Île-de-France, le réseau de transport a perdu 1 milliard € de recettes en 2021. Depuis, son modèle, son organisation et ses investissements ne sont plus adaptés aux changements d’usages.

C'est-à-dire ?
Par exemple, à Paris, avec la diminution du nombre d’usagers pendant l’épidémie, le nombre de métros a été réduit sur 12 des 16 lignes par rapport à 2019, sauf que maintenant, les voyageurs reviennent.  

Et qui fait quoi pour arranger les choses ?
À la RATP, les salariés ont été augmentés de 5,2 % en 2022 et certaines primes ont été accordées. Et à la SNCF, en 2 ans, les salaires ont en moyenne augmenté de 12 %, selon elle. Le gouv prévoit d’investir 800 millions € pour les transports l’année pro, pour rénover le réseau ferroviaire notamment.

Et comparé aux autres pays, on est comment ?
Notre transport public urbain est un des réseaux les plus anciens et les plus denses, et il est copié dans le monde. Selon une étude de 2022, Paris est classée 8e des 60 grandes villes de la planète où l’on circule le mieux sans voiture.

Psst. *Un jury impartial vient de nommer ce jeu de mot le meilleur de l’année 2022. Mouhahaha 😃.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

Ce qu'il se passe.
Certains transports publics rament.*

Rembobine Léonine, j'attends mon train.
Bon chance ! Car depuis quelques mois, les perturbations s’accumulent un peu partout en France. Les métros parisiens sont bondés, retardés, c’est compliqué aussi à Lille ou à Bordeaux, et des trains sont annulés.  

Raconte-moi.
Plusieurs raisons. Il manque 4 000 conducteurs et conductrices partout en France - en tout, 55 000 sont employés dans les transports urbains - à cause : 1/ d’un combo de départs à la retraite, de l'absentéisme lié au Covid et de démissions, 2/ de difficultés à recruter, car les horaires décalés notamment n’attirent pas. Enfin, certaines personnes en poste font grève pour demander des salaires plus élevés pour compenser l’inflation et de meilleures conditions de travail.  

Quoi d'autre ?
Selon les spécialistes, faute d’entretien et de pépettes investies, notre réseau ferroviaire vieillit. Résultat, les incidents sont plus fréquents et les trains grandes lignes, par ex, sont 4x plus en retard qu’il y a 70 ans.

Je vois. Et dans les transports en commun ?
L’épidémie les a aussi chamboulés. Déjà, le secteur a perdu de l’argent à cause de la baisse de fréquentation. Rien qu’en Île-de-France, le réseau de transport a perdu 1 milliard € de recettes en 2021. Depuis, son modèle, son organisation et ses investissements ne sont plus adaptés aux changements d’usages.

C'est-à-dire ?
Par exemple, à Paris, avec la diminution du nombre d’usagers pendant l’épidémie, le nombre de métros a été réduit sur 12 des 16 lignes par rapport à 2019, sauf que maintenant, les voyageurs reviennent.  

Et qui fait quoi pour arranger les choses ?
À la RATP, les salariés ont été augmentés de 5,2 % en 2022 et certaines primes ont été accordées. Et à la SNCF, en 2 ans, les salaires ont en moyenne augmenté de 12 %, selon elle. Le gouv prévoit d’investir 800 millions € pour les transports l’année pro, pour rénover le réseau ferroviaire notamment.

Et comparé aux autres pays, on est comment ?
Notre transport public urbain est un des réseaux les plus anciens et les plus denses, et il est copié dans le monde. Selon une étude de 2022, Paris est classée 8e des 60 grandes villes de la planète où l’on circule le mieux sans voiture.

Psst. *Un jury impartial vient de nommer ce jeu de mot le meilleur de l’année 2022. Mouhahaha 😃.