IT'S TIME

France
Par
L'équipe Voxe
Le
10/6/22

Ce qu'il se passe.
Dimanche, c’est le 1er tour.

Rembobine Jasmine, des législatives ?
Oui. On vote pour dessiner le visage de l’Assemblée. Pour ces élections, on découpe le pays en circonscriptions d’env 120 000 habitants qui désignent chacune 1 député.e. Il y a 5 gros blocs de candidats dans quasi toutes les circos : à gauche, Nupes, l'alliance France insoumise, écologistes, socialistes et communistes ; au centre, Ensemble!, le groupe du parti présidentiel ex-LRM renommé Renaissance + MoDem de François Bayrou + Horizons, le parti d'Édouard Philippe ; à droite, Les Républicains + Nouveau centre + UDI ; et plus à droite, le Rassemblement national et Reconquête!, le parti d’Éric Zemmour.

Ça se présente comment ?
Moins de 50 % des Français pensent aller voter après une campagne où aucun thème majeur n’a émergé. Et cette abstention pourrait avoir un impact, car pour passer au 2nd tour, chaque candidat doit remporter au minimum 12,5 % des voix des inscrits. Puis au 2nd tour, la personne qui récolte le + de voix est élue. Avec ce système, dit majoritaire à 2 tours, les partis s’allient dès le premier tour pour peser, ce qui défavorise les petits partis et les extrêmes qui ont plus de mal à créer des alliances.

C'est quoi l'enjeu ?
Pour pouvoir passer ses lois et gouverner, le Président et son gouv doivent avoir avec lui la majorité à l’Assemblée. Donc en votant, on décide de sa future marge de manœuvre : large s’il a une majorité, moyenne s’il a une opposition forte et restreinte avec un gouv de cohabitation. Car même si c’est pas obligatoire juridiquement, dans la pratique politique, le Président nomme un ou une Première ministre issue de la majorité.

Et l'Assemblée, pourquoi ça compte ?
Pendant le 1er mandat du président Macron, le Parlement a adopté 249 lois. Pour te donner une idée, il y a eu la création de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour remplacer l’impôt sur la fortune (ISF), l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes, l’allongement des délais pour avorter.

Comment je me décide ?
D’ici dimanche, tu peux vérifier ta circo et le bilan du précédent député ici, et voir qui se présente . Pour les programmes, rdv dans ta boîte aux lettres, sur le site du ministère de l’Intérieur ou sur le site des partis. Tu peux aussi scroller notre antisèche, de nada, Gabriella.

Et dimanche ?
Achtung, au moment de voter,  tu ne verras pas forcément les étiquettes politiques auxquelles appartiennent certains candidats sur le bulletin mais leur parti d’origine. Par ex, il n’y aura pas de bulletin "Nupes", mais La France insoumise, Parti socialiste, etc. En revanche, il y aura des bulletins Ensemble! et non pas des Renaissance, MoDem ou Horizons. Tu peux comprendre pourquoi là.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

Ce qu'il se passe.
Dimanche, c’est le 1er tour.

Rembobine Jasmine, des législatives ?
Oui. On vote pour dessiner le visage de l’Assemblée. Pour ces élections, on découpe le pays en circonscriptions d’env 120 000 habitants qui désignent chacune 1 député.e. Il y a 5 gros blocs de candidats dans quasi toutes les circos : à gauche, Nupes, l'alliance France insoumise, écologistes, socialistes et communistes ; au centre, Ensemble!, le groupe du parti présidentiel ex-LRM renommé Renaissance + MoDem de François Bayrou + Horizons, le parti d'Édouard Philippe ; à droite, Les Républicains + Nouveau centre + UDI ; et plus à droite, le Rassemblement national et Reconquête!, le parti d’Éric Zemmour.

Ça se présente comment ?
Moins de 50 % des Français pensent aller voter après une campagne où aucun thème majeur n’a émergé. Et cette abstention pourrait avoir un impact, car pour passer au 2nd tour, chaque candidat doit remporter au minimum 12,5 % des voix des inscrits. Puis au 2nd tour, la personne qui récolte le + de voix est élue. Avec ce système, dit majoritaire à 2 tours, les partis s’allient dès le premier tour pour peser, ce qui défavorise les petits partis et les extrêmes qui ont plus de mal à créer des alliances.

C'est quoi l'enjeu ?
Pour pouvoir passer ses lois et gouverner, le Président et son gouv doivent avoir avec lui la majorité à l’Assemblée. Donc en votant, on décide de sa future marge de manœuvre : large s’il a une majorité, moyenne s’il a une opposition forte et restreinte avec un gouv de cohabitation. Car même si c’est pas obligatoire juridiquement, dans la pratique politique, le Président nomme un ou une Première ministre issue de la majorité.

Et l'Assemblée, pourquoi ça compte ?
Pendant le 1er mandat du président Macron, le Parlement a adopté 249 lois. Pour te donner une idée, il y a eu la création de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour remplacer l’impôt sur la fortune (ISF), l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes, l’allongement des délais pour avorter.

Comment je me décide ?
D’ici dimanche, tu peux vérifier ta circo et le bilan du précédent député ici, et voir qui se présente . Pour les programmes, rdv dans ta boîte aux lettres, sur le site du ministère de l’Intérieur ou sur le site des partis. Tu peux aussi scroller notre antisèche, de nada, Gabriella.

Et dimanche ?
Achtung, au moment de voter,  tu ne verras pas forcément les étiquettes politiques auxquelles appartiennent certains candidats sur le bulletin mais leur parti d’origine. Par ex, il n’y aura pas de bulletin "Nupes", mais La France insoumise, Parti socialiste, etc. En revanche, il y aura des bulletins Ensemble! et non pas des Renaissance, MoDem ou Horizons. Tu peux comprendre pourquoi là.