INTEREST-ING

Economie
Par
L'équipe Voxe
Le
20/6/22

Ce qu'il se passe.
Ça coûte de plus en plus cher d’emprunter.

Rembobine Léontine, tu parles de quoi ?
Après des années de taux bas sur les crédits immobiliers, ces taux remontent depuis le début de l’année. Par ex, ils étaient en moyenne de 1,38 % en mai 2022 vs 1,28 % en avril. Autre signe : les conditions d’accès au crédit se durcissent et les banques demandent plus d’apport ou s’engagent sur des durées moins longues. Résultat, certaines personnes fragiles économiquement ne peuvent plus emprunter.

Ok, et pourquoi ça augmente comme ça ?
Parce que les banques centrales ont augmenté leurs taux directeurs. T’enfuis pas, c’est simple. L’économie fonctionne comme une cascade : les États, via leurs banques centrales, prêtent aux banques, qui prêtent aux ménages. Donc si le taux d’intérêt directeur fixé par la Banque centrale est de 1 %, les banques vont prêter à min 1,2 % voire 1,3 % ou 1,4 %, en fonction du risque. Les mouvements des taux des banques centrales se répercutent dans les taux des emprunts immobiliers, mais aussi de tous les autres types de crédit, comme le crédit conso par ex.

Je te suis. Et pourquoi les banques centrales ont augmenté leurs taux ?
Parce qu’elles estiment qu’il y a plus de risques dans l’économie mondiale. En gros, les taux d’intérêt baissent ou restent bas quand il y a un peu de croissance, peu de chômage, et - de 1 % par an d’inflation, comme avant 2020 et la crise du coco. Mais la donne a changé depuis début 2022 avec les pénuries de matières 1res, la guerre en Ukraine, beaucoup d’inflation (5 % prévus cette année en France) et des besoins d’investissement élevés vu la reprise post-coco. Résultat, aux US, la Fed a augmenté ses taux directeurs 3 fois depuis janvier. Pour l’€, c’est la BCE qui a finalement décidé d'augmenter ses taux en juillet puis en septembre. Inédit car ça n'avait pas été fait depuis 2011.

Ok, et donc ça veut dire quoi pour moi ?
Si tu as un projet immobilier, vu que les prix augmentent à cause de l’inflation, si tu as un bon dossier et la possibilité d’emprunter pour acheter ton logement, ça peut rester un bon calcul. Si tu empruntes à 1,5 % par an et que les prix augmentent de 4 % par ex, tu es gagnante, surtout si tu obtiens un taux fixe - que la banque ne peut pas modifier pendant toute la durée de ton emprunt. En plus, le SMIC va augmenter, et donc, on peut l’espérer, ton salaire aussi.

Et mes pépettes dans tout ça ?
Si t’as un livret A, le gouvernement devrait doubler son taux d’ici cet été, comme le LDDS et le livret Jeune, pour tenir compte de la hausse des prix. Mais attention : il rapportera toujours moins que l’inflation.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

Ce qu'il se passe.
Ça coûte de plus en plus cher d’emprunter.

Rembobine Léontine, tu parles de quoi ?
Après des années de taux bas sur les crédits immobiliers, ces taux remontent depuis le début de l’année. Par ex, ils étaient en moyenne de 1,38 % en mai 2022 vs 1,28 % en avril. Autre signe : les conditions d’accès au crédit se durcissent et les banques demandent plus d’apport ou s’engagent sur des durées moins longues. Résultat, certaines personnes fragiles économiquement ne peuvent plus emprunter.

Ok, et pourquoi ça augmente comme ça ?
Parce que les banques centrales ont augmenté leurs taux directeurs. T’enfuis pas, c’est simple. L’économie fonctionne comme une cascade : les États, via leurs banques centrales, prêtent aux banques, qui prêtent aux ménages. Donc si le taux d’intérêt directeur fixé par la Banque centrale est de 1 %, les banques vont prêter à min 1,2 % voire 1,3 % ou 1,4 %, en fonction du risque. Les mouvements des taux des banques centrales se répercutent dans les taux des emprunts immobiliers, mais aussi de tous les autres types de crédit, comme le crédit conso par ex.

Je te suis. Et pourquoi les banques centrales ont augmenté leurs taux ?
Parce qu’elles estiment qu’il y a plus de risques dans l’économie mondiale. En gros, les taux d’intérêt baissent ou restent bas quand il y a un peu de croissance, peu de chômage, et - de 1 % par an d’inflation, comme avant 2020 et la crise du coco. Mais la donne a changé depuis début 2022 avec les pénuries de matières 1res, la guerre en Ukraine, beaucoup d’inflation (5 % prévus cette année en France) et des besoins d’investissement élevés vu la reprise post-coco. Résultat, aux US, la Fed a augmenté ses taux directeurs 3 fois depuis janvier. Pour l’€, c’est la BCE qui a finalement décidé d'augmenter ses taux en juillet puis en septembre. Inédit car ça n'avait pas été fait depuis 2011.

Ok, et donc ça veut dire quoi pour moi ?
Si tu as un projet immobilier, vu que les prix augmentent à cause de l’inflation, si tu as un bon dossier et la possibilité d’emprunter pour acheter ton logement, ça peut rester un bon calcul. Si tu empruntes à 1,5 % par an et que les prix augmentent de 4 % par ex, tu es gagnante, surtout si tu obtiens un taux fixe - que la banque ne peut pas modifier pendant toute la durée de ton emprunt. En plus, le SMIC va augmenter, et donc, on peut l’espérer, ton salaire aussi.

Et mes pépettes dans tout ça ?
Si t’as un livret A, le gouvernement devrait doubler son taux d’ici cet été, comme le LDDS et le livret Jeune, pour tenir compte de la hausse des prix. Mais attention : il rapportera toujours moins que l’inflation.