FEMME, VIE, LIBERTÉ

De violentes manifestations secouent l’Iran

International
Par
L'équipe Voxe
Le
22/9/22

Ce qu'il se passe.
De violentes manifestations secouent l’Iran.

Rembobine Dorrin, oui, j'ai entendu.
Depuis samedi, les Iraniens manifestent un peu partout dans le pays après la mort de Mahsa Amini, 22 ans. Mahsa a été arrêtée à Téhéran par la police des mœurs - une brigade qui surveille le bon respect du code vestimentaire strict de la république islamique - parce que son voile était mal ajusté à leurs yeux. Tombée dans le coma au commissariat, d’une crise cardiaque selon la police et des coups de policiers selon les manifestants, elle est morte 3 jours après à l’hôpital.

Choquant. D'où les protestations ?
Oui, depuis, les femmes retirent voire brûlent leurs foulards en public, la population crie des slogans hostiles au régime, et sur les réseaux, des Iraniennes se filment le visage découvert en train de se couper les cheveux. Les manifestations prendraient de l’ampleur et la répression policière serait de plus en plus violente : au moins 6 personnes seraient déjà mortes.

Rappelle-moi l'Iran.
C’est un pays du Moyen-Orient, juste là. Depuis la révolution de 1979, c’est une république islamique, un régime autoritaire et religieux. À sa tête : le Guide suprême, Ali Khamenei, la plus haute autorité politique et religieuse, et un président de la République élu. Depuis juin 2021, l’ultra-conservateur Ebrahim Raïssi a succédé au modéré Hassan Rohani. Il s’oppose à l'Occident, accélère sur le nucléaire - un autre dossier - et limite les libertés, notamment celles des femmes.

Et économiquement, l'Iran ?
L’Iran vit une grave crise économique, en partie due aux sanctions US liées à ses ambitions de posséder l’arme nucléaire, et au Covid. Pour te donner une idée, l’inflation était à 60 % cet été. Près de 46 % des Iraniens vivent dans la pauvreté, et 50 % des jeunes sont au chômage. La situation éco est si tendue que depuis quelques mois, les Iraniens manifestent presque quotidiennement à Téhéran.

Cette révolte peut aboutir ?
Pour les experts, il y a peu de chances que l’obligation du port du voile, dont le régime iranien a fait un symbole, disparaisse. Mais le gouv pourrait être poussé à assouplir son carcan. 40 % des Iraniens ont moins de 25 ans, n’ont connu que le régime actuel, et beaucoup de femmes s'identifieraient à Mahsa.

Psst : Un des slogans des manifestations.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

Ce qu'il se passe.
De violentes manifestations secouent l’Iran.

Rembobine Dorrin, oui, j'ai entendu.
Depuis samedi, les Iraniens manifestent un peu partout dans le pays après la mort de Mahsa Amini, 22 ans. Mahsa a été arrêtée à Téhéran par la police des mœurs - une brigade qui surveille le bon respect du code vestimentaire strict de la république islamique - parce que son voile était mal ajusté à leurs yeux. Tombée dans le coma au commissariat, d’une crise cardiaque selon la police et des coups de policiers selon les manifestants, elle est morte 3 jours après à l’hôpital.

Choquant. D'où les protestations ?
Oui, depuis, les femmes retirent voire brûlent leurs foulards en public, la population crie des slogans hostiles au régime, et sur les réseaux, des Iraniennes se filment le visage découvert en train de se couper les cheveux. Les manifestations prendraient de l’ampleur et la répression policière serait de plus en plus violente : au moins 6 personnes seraient déjà mortes.

Rappelle-moi l'Iran.
C’est un pays du Moyen-Orient, juste là. Depuis la révolution de 1979, c’est une république islamique, un régime autoritaire et religieux. À sa tête : le Guide suprême, Ali Khamenei, la plus haute autorité politique et religieuse, et un président de la République élu. Depuis juin 2021, l’ultra-conservateur Ebrahim Raïssi a succédé au modéré Hassan Rohani. Il s’oppose à l'Occident, accélère sur le nucléaire - un autre dossier - et limite les libertés, notamment celles des femmes.

Et économiquement, l'Iran ?
L’Iran vit une grave crise économique, en partie due aux sanctions US liées à ses ambitions de posséder l’arme nucléaire, et au Covid. Pour te donner une idée, l’inflation était à 60 % cet été. Près de 46 % des Iraniens vivent dans la pauvreté, et 50 % des jeunes sont au chômage. La situation éco est si tendue que depuis quelques mois, les Iraniens manifestent presque quotidiennement à Téhéran.

Cette révolte peut aboutir ?
Pour les experts, il y a peu de chances que l’obligation du port du voile, dont le régime iranien a fait un symbole, disparaisse. Mais le gouv pourrait être poussé à assouplir son carcan. 40 % des Iraniens ont moins de 25 ans, n’ont connu que le régime actuel, et beaucoup de femmes s'identifieraient à Mahsa.

Psst : Un des slogans des manifestations.