EXTRÊME LIMITE*

Environnement
Par
L'équipe Voxe
Le
3/5/22

Ce qu'il se passe.
On a dépassé la 6e limite planétaire.

Rembobine Marie-Aldine, de que hablas ?
Depuis 12 000 ans, l’humanité vit dans une stabilité environnementale et climatique qui nous a permis de développer notre civilisation, c’est l’Holocène. Depuis la fin du 19e siècle et la révolution industrielle, on a ajouté l’Anthropocène : ce moment où les activités humaines affectent les écosystèmes. La limite planétaire, c’est un concept théorique qui permet de mesurer à quel point on s'éloigne de cette stabilité.

Ok, et donc on en est à 6.
Oui, sur 9, tu peux le voir sur ce schéma. Les scientifiques considèrent que le cycle de l’eau douce est désormais instable. On classe l’eau douce en 2 catégories : l’eau verte -᠎ celle qui nourrit les plantes - et l’eau bleue, celles des rivières, lacs et nappes phréatiques. Et un cycle d'eau instable, ca compte, car eau verte = nourriture des forêts, or forêts = puits naturel de carbone, un des gaz qui réchauffent l’atmosphère. Donc des forêts fragiles, c’est un climat qui se réchauffe encore plus vite.

Et si on prend du recul ?
On a commencé à émettre moins de gaz à effet de serre, ceux qui font grimper la température. Mais, si on suit les politiques mondiales actuelles, on atteint + 3° en 2100 par rapport aux températures de l’ère pré-industrielle. Dévastateur pour les scientifiques. Si on arrive à tenir les promesses des gouvs, on pourrait limiter le réchauffement dans une fourchette de + 2° à + 2,4° en 2100.

Atta, mais y avait pas une limite à 2° ?
Si, celle fixée par l’Accord de Paris, la réf en la matière : en 2015, le monde s’est accordé à limiter le réchauffement à + 2° max et à faire tout son possible pour viser + 1,5°. Sachant qu’on connaît l’un des leviers à actionner en 1er : se passer des énergies fossiles.

Et là-dessus ?
Hum, c’est pas joli joli. La reprise économique postépidémie a fait repartir la consommation de charbon comme en 40, notamment en Asie. Les émissions mondiales de CO2 ont pris + 6 % en 2021 pour atteindre le niveau record de 36,3 milliards de tonnes.

Qu'est-ce qu'on fait ?
132 pays sur 193 - tu peux regarder cette carte - ont déjà annoncé leur plan d’action pour respecter les objectifs de l’Accord de Paris. Si t’as envie d’agir au plan perso, on te glisse une liste d’assos.

Psst. Oui, en hommage à ce grand moment de télévision où a débuté Marion Cotillard.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

Ce qu'il se passe.
On a dépassé la 6e limite planétaire.

Rembobine Marie-Aldine, de que hablas ?
Depuis 12 000 ans, l’humanité vit dans une stabilité environnementale et climatique qui nous a permis de développer notre civilisation, c’est l’Holocène. Depuis la fin du 19e siècle et la révolution industrielle, on a ajouté l’Anthropocène : ce moment où les activités humaines affectent les écosystèmes. La limite planétaire, c’est un concept théorique qui permet de mesurer à quel point on s'éloigne de cette stabilité.

Ok, et donc on en est à 6.
Oui, sur 9, tu peux le voir sur ce schéma. Les scientifiques considèrent que le cycle de l’eau douce est désormais instable. On classe l’eau douce en 2 catégories : l’eau verte -᠎ celle qui nourrit les plantes - et l’eau bleue, celles des rivières, lacs et nappes phréatiques. Et un cycle d'eau instable, ca compte, car eau verte = nourriture des forêts, or forêts = puits naturel de carbone, un des gaz qui réchauffent l’atmosphère. Donc des forêts fragiles, c’est un climat qui se réchauffe encore plus vite.

Et si on prend du recul ?
On a commencé à émettre moins de gaz à effet de serre, ceux qui font grimper la température. Mais, si on suit les politiques mondiales actuelles, on atteint + 3° en 2100 par rapport aux températures de l’ère pré-industrielle. Dévastateur pour les scientifiques. Si on arrive à tenir les promesses des gouvs, on pourrait limiter le réchauffement dans une fourchette de + 2° à + 2,4° en 2100.

Atta, mais y avait pas une limite à 2° ?
Si, celle fixée par l’Accord de Paris, la réf en la matière : en 2015, le monde s’est accordé à limiter le réchauffement à + 2° max et à faire tout son possible pour viser + 1,5°. Sachant qu’on connaît l’un des leviers à actionner en 1er : se passer des énergies fossiles.

Et là-dessus ?
Hum, c’est pas joli joli. La reprise économique postépidémie a fait repartir la consommation de charbon comme en 40, notamment en Asie. Les émissions mondiales de CO2 ont pris + 6 % en 2021 pour atteindre le niveau record de 36,3 milliards de tonnes.

Qu'est-ce qu'on fait ?
132 pays sur 193 - tu peux regarder cette carte - ont déjà annoncé leur plan d’action pour respecter les objectifs de l’Accord de Paris. Si t’as envie d’agir au plan perso, on te glisse une liste d’assos.

Psst. Oui, en hommage à ce grand moment de télévision où a débuté Marion Cotillard.