Des historiens estiment que la France est responsable mais pas complice du génocide des Tutsi au Rwanda.

International
Par
L'équipe Voxe
Le
6/4/21

Ce qu'il se passe.
Des historiens estiment que la France est responsable mais pas complice du génocide des Tutsi au Rwanda.

Rembobine Pascaline, comment on arrive à cette conclusion ?
Pour éclaircir le rôle de la France, soupçonnée d’avoir maintenu son soutien au régime hutu pendant le génocide des Tutsi au Rwanda, le Président Macron a demandé à des historiens d’étudier les archives de l’époque. Après 2 ans de recherches sur la période 1990-1994, ils ont remis leur travail le 26 mars.

Atta, le Rwanda, rappelle-moi
Un pays grand comme la Bretagne au cœur de l’Afrique des Grands Lacs, situé ici, à la frontière du Burundi, de la Tanzanie et de l’Ouganda. Avant la colonisation, le Rwanda est une confédération d’une vingtaine de clans composés d'éleveurs - les Tutsi -, d’agriculteurs - les Hutu - et d’artisans - les Twa. D’abord colonisé par les Allemands, puis par les Belges après la Première Guerre mondiale et jusqu’en 1962,  les colonisateurs ont instauré un système considérant artificiellement ces catégories socio-profesionnelles comme des ethnies et érigé les Tutsi en caste dominante, ce qui a nourri des ressentiments. Après son indépendance, le pays traverse une guerre civile entre 1990 et 1994, opposant le bras armé du parti Front patriotique rwandais (FPR) constitué de Tutsi, aux Forces armées rwandaises (FAR) de l’État rwandais, constituées de Hutu. Cette guerre connait une 1ère phase entre 90 et 93, puis une seconde à partir de 94 : celle du génocide des Tutsi.

Il se passe quoi pour que ça bascule ?
Les massacres contre les Tutsi débutent le lendemain de l’assassinat non revendiqué du Président hutu Juvénal Habyaeimana. L’attentat déclenche le génocide qui couvait. Un génocide, c’est un terme juridique précis qui définit un crime « commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel ». En l'occurrence, les Tutsi. On estime que ce dernier génocide du 20e siècle fait un million de morts, majoritairement Tutsi, du 7 avril 1994 au 17 juillet 1994.

Pourquoi la France est critiquée ?
Pour 2 points en particulier : 1/ L’opération Turquoise sous la Présidence Mitterrand. Une intervention militaro-humanitaire menée avec l’accord de l’ONU entre juin et août 1994, dont certains estiment qu’elle visait surtout à soutenir le gouvernement génocidaire hutu et à protéger les intérêts français.  2/ L’ampleur de son aide militaire au régime rwandais entre 1990 et 1994.

Et donc, que dit le rapport ?
Pour le contexte, le casting des historiens et historiennes qui ont écrit ce rapport a été contesté pour sa proximité avec l’armée et son absence de spécialistes du Rwanda. Aussi, on estime qu’ils n’ont pas eu accès à toutes les archives et donc, que leur travail est lacunaire.

Je l'ai, et leur conclu, c'est ?
Le rapport dénonce « la faillite de la France » via son soutien au régime  "raciste, corrompu et violent" du président hutu Juvénal Habyarimana durant la guerre civile; une lecture ethniciste héritée de la colonisation nourrissant les ressentiments et la violence; une concentration des décisions à l’Élysée qui a tué toute critique dans l’oeuf. Il conclut que la France a des "responsabilités accablantes" dans le génocide des Tutsi au Rwanda mais exclut toute complicité.

Et maintenant, on se parle ?
La France, après les indépendances, a maintenu des liens avec de nombreux pays d’Afrique francophone pour assurer ses arrières diplomatiques (votes à l’ONU par ex) et ses approvisionnements en matières premières stratégiques (Uranium, cobalt, etc). Elle considérait alors le Rwanda, qu’elle n’a pas colonisé, comme clé parce que frontalier de son aire d’influence d’où l’instauration de relations post-Indépendance. Pour ce qui est de se parler, c’est pas simple. Depuis 1994, la France a rejeté toute responsabilité dans le génocide des Tutsi, tout en admettant en 2010, des “erreurs politiques” et à ce jour, la France n’a pas d’ambassadeur au Rwanda.

Ces sujets peuvent t'intéresser aussi

Pas de sujet à te proposer aujourd'hui ☺️

Découvrir la Quotidienne de Voxe