Des agents américains repoussent violemment des migrants.

International
Par
L'équipe Voxe
Le
27/9/21

🗞 LAISSEZ-MOI PASSER

Ce qu'il se passe.
Aux US, des images d’agents repoussant violemment des migrants ont choqué.

Rembobine Kaitlin, tu me parles de quoi ?
La semaine dernière, en quelques jours, des dizaines de milliers de personnes se sont amassées dans la ville de Del Rio, au sud du Texas, dans l’espoir d’entrer aux US. Des gardes-frontières à cheval ont violemment repoussé ces migrants, et les images ont choqué le pays. Conséquence : le président Biden a annoncé que son pays allait accueillir 125 000 réfugiés en 2022, le double de cette année, et presque 10 x plus que le quota de 18 000 fixé par l’ex-président Trump en 2020.

Atta, mais il se passe un truc spécial ?
Depuis 6 mois, le nombre de migrants arrêtés le long de la frontière entre le Mexique et les US ne fait qu’augmenter, on parle de 200 000 personnes rien qu’en juillet et en août. Entre octobre 2020 et août 2021, les autorités ont arrêté 1,5 million de personnes, un niveau qui n’avait pas été atteint depuis 2000. Une des raisons qui pourraient expliquer cet afflux : la promesse de Biden de mener une politique migratoire plus humaine et plus accueillante que celle de Trump.

D'où viennent ces personnes ?
Principalement d’Amérique centrale. Les ¾ des migrants viennent du Mexique, du Honduras et du Guatemala, et on compte aussi des Salvadoriens et des Équatoriens qui fuient la pauvreté et la violence. Aussi, entre janvier et août, on a vu 6 x plus d'Haïtiens à la frontière. Parmi eux, il y a ceux qui avaient quitté leur pays après le très meurtrier séisme de 2010 pour s’installer en Amérique du Sud, qui tentent désormais de venir aux US. Et aussi, ceux qui s’expatrient depuis l’assassinat du Président cet été, et le tremblement de terre d’août.

L'immigration représente quelle part de la population ?
En tout, les immigrés représentent environ 15% de la population américaine, c’est environ 12% en France. Chaque année, près d’1 million de personnes entreraient clandestinement aux US, et sur ce million, 1/3 arriverait à rester sur le territoire et le reste serait renvoyé de l’autre côté de la frontière, entre les US et le Mexique.

Qui en pense quoi ?
L’immigration fait débat aux US depuis près d’un siècle, avec des politiques qui ont alterné entre ouverture et fermeture. Pour ce qui est de l’immigration illégale, elle a commencé à inquiéter les américains dans les 70’s, mais c’est surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001 que les politiques sont devenues particulièrement restrictives. C’est devenu encore plus strict avec Trump et sa politique de "tolérance zéro" dont l’objectif était de limiter l’immigration clandestine au max.

Comment se positionne Biden ?
Dès le début de son mandat, il a pris des mesures fortes comme l’arrêt de la construction du mur à la frontière avec le Mexique ou l’accueil des migrants mineurs sans leurs parents dans des centres d'hébergement. Mais les organisations d’aide aux migrants estiment que sa politique crée un effet pervers, notamment en incitant parents et enfants à se séparer.

Donc il est critiqué ?
Yep, les républicains l’accusent d’avoir créé une "crise migratoire", quant aux démocrates, ils lui reprochent la dureté des expulsions révélées par les images des gardes-frontières la semaine dernière.

Malheureusement, cet article est uniquement disponible pour les abonnés du Club de Voxe.

Inscrivez-vous au club ou connectez-vous à votre compte.

🗞 LAISSEZ-MOI PASSER

Ce qu'il se passe.
Aux US, des images d’agents repoussant violemment des migrants ont choqué.

Rembobine Kaitlin, tu me parles de quoi ?
La semaine dernière, en quelques jours, des dizaines de milliers de personnes se sont amassées dans la ville de Del Rio, au sud du Texas, dans l’espoir d’entrer aux US. Des gardes-frontières à cheval ont violemment repoussé ces migrants, et les images ont choqué le pays. Conséquence : le président Biden a annoncé que son pays allait accueillir 125 000 réfugiés en 2022, le double de cette année, et presque 10 x plus que le quota de 18 000 fixé par l’ex-président Trump en 2020.

Atta, mais il se passe un truc spécial ?
Depuis 6 mois, le nombre de migrants arrêtés le long de la frontière entre le Mexique et les US ne fait qu’augmenter, on parle de 200 000 personnes rien qu’en juillet et en août. Entre octobre 2020 et août 2021, les autorités ont arrêté 1,5 million de personnes, un niveau qui n’avait pas été atteint depuis 2000. Une des raisons qui pourraient expliquer cet afflux : la promesse de Biden de mener une politique migratoire plus humaine et plus accueillante que celle de Trump.

D'où viennent ces personnes ?
Principalement d’Amérique centrale. Les ¾ des migrants viennent du Mexique, du Honduras et du Guatemala, et on compte aussi des Salvadoriens et des Équatoriens qui fuient la pauvreté et la violence. Aussi, entre janvier et août, on a vu 6 x plus d'Haïtiens à la frontière. Parmi eux, il y a ceux qui avaient quitté leur pays après le très meurtrier séisme de 2010 pour s’installer en Amérique du Sud, qui tentent désormais de venir aux US. Et aussi, ceux qui s’expatrient depuis l’assassinat du Président cet été, et le tremblement de terre d’août.

L'immigration représente quelle part de la population ?
En tout, les immigrés représentent environ 15% de la population américaine, c’est environ 12% en France. Chaque année, près d’1 million de personnes entreraient clandestinement aux US, et sur ce million, 1/3 arriverait à rester sur le territoire et le reste serait renvoyé de l’autre côté de la frontière, entre les US et le Mexique.

Qui en pense quoi ?
L’immigration fait débat aux US depuis près d’un siècle, avec des politiques qui ont alterné entre ouverture et fermeture. Pour ce qui est de l’immigration illégale, elle a commencé à inquiéter les américains dans les 70’s, mais c’est surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001 que les politiques sont devenues particulièrement restrictives. C’est devenu encore plus strict avec Trump et sa politique de "tolérance zéro" dont l’objectif était de limiter l’immigration clandestine au max.

Comment se positionne Biden ?
Dès le début de son mandat, il a pris des mesures fortes comme l’arrêt de la construction du mur à la frontière avec le Mexique ou l’accueil des migrants mineurs sans leurs parents dans des centres d'hébergement. Mais les organisations d’aide aux migrants estiment que sa politique crée un effet pervers, notamment en incitant parents et enfants à se séparer.

Donc il est critiqué ?
Yep, les républicains l’accusent d’avoir créé une "crise migratoire", quant aux démocrates, ils lui reprochent la dureté des expulsions révélées par les images des gardes-frontières la semaine dernière.

Découvrir la Quotidienne de Voxe