Marine Le Pen et Emmanuel Macron : ce qui les oppose

Marine Le Pen

Emmanuel Macron

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont tous les deux qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle, avec respectivement 21,3 % et 24,01 % des suffrages exprimés. Le fondateur du partie En Marche ! a ensuite remporté le 2nd tour, avec 66% des suffrages exprimés. Qu’est-ce qui différencie ce dernier de la candidate du Front National ?

L’équipe de Voxe.org a sélectionné plusieurs points de divergence entre les deux finalistes de l’élection présidentielle.

Le nombre de parlementaires

Il y a actuellement 925 parlementaires en France : 577 députés (à l’Assemblée nationale) et 348 sénateurs (au Sénat). Du fait d’une nouvelle loi sur le cumul des mandats, ces parlementaires ne pourront plus exercer leur mandat de parlementaire et un mandat local, après les législatives (prévues les 11 et 18 juin prochains). 

 Marine Le Pen voudrait diviser par 2 environ le nombre de parlementaires. Plus précisément, elle souhaite abaisser le nombre de députés à 300 et le nombre de sénateurs à 200.

 Emmanuel Macron souhaite réduire d’un tiers le nombre de parlementaires. Le Parlement compterait alors environ 600 élus. Emmanuel Macron ne précise pas comment serait répercutée cette diminution sur les sénateurs et les députés. 

L'immigration

En France, le solde migratoire (la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties) était de 67 000 personnes en 2016, contre 112 000 en 2006. En 2016 toujours, dans le contexte de la crise des réfugiés, la France s’était engagée à recevoir 30 000 personnes via un programme européen. Elle en a finalement accueilli 5 701.

 Marine Le Pen souhaite limiter l’immigration à un solde annuel de 10 000 personnes, supprimer le droit du sol et durcir les conditions de naturalisation. Elle veut aussi mettre en place un moratoire sur l’immigration légale en attendant la mise en place du solde annuel d’immigration.

 Emmanuel Macron souhaite raccourcir les délais de réponse pour les demandes d’asile à 8 semaines et faciliter l’obtention des visas “talents”, pour améliorer l’attractivité de la France dans la compétition internationale. Il veut aussi renforcer le contrôle aux frontières de l’Europe. 

L'âge de la retraite

En France, l’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans, depuis la réforme des retraites adoptée en 2010. Il existe des exceptions pour les personnes nées avant le 1er janvier 1956, celles qui ont effectué des carrières longues ou eu des conditions de travail pénible. 

 Marine Le Pen propose de rétablir l’âge de la retraite à 60 ans, avec 40 annuités de cotisations pour percevoir une retraite pleine. En ce qui concerne les indépendants, ils pourront décider de rester au RSI (qui serait refondu) ou de rejoindre le régime général. 

 Emmanuel Macron souhaite maintenir l’âge de la retraite à 62 ans. Il veut créer un système universel pour fonctionnaires, salariés, et indépendants confondus. Chacun pourrait choisir son âge de départ, car les droits s’accumuleraient et se liquideraient à la carte. 

La prison

En France, il y a actuellement 70 230 détenus pour une capacité de 58 670 places (chiffres au 1er avril de l’administration pénitentiaire).

 Marine Le Pen souhaite construire 40 000 places de prison supplémentaires. La candidate du Front National veut appliquer la tolérance zéro, rétablir les peines plancher et supprimer les remises de peine automatiques.

 Emmanuel Macron propose la création de 15 000 places de prison en plus. Le candidat d’En Marche ! souhaite que toute personne condamnée à une peine de prison ferme inférieure ou égale à 2 ans effectue sa peine de prison, et qu’un examen automatique de l’aménagement de la peine aux 2/3 de la peine exécutée. Emmanuel Macron veut aussi créer une agence des mesures alternatives à l’incarcération. 

L'Aide Médicale de l'État

L’Aide Médicale de l’État (AME) permet l’accès gratuit aux soins pour les étrangers en situation irrégulière. Pour y avoir droit, il faut respecter plusieurs conditions : résider en France de manière continue depuis plus de 3 mois et avoir des ressources inférieures à un certain montant, par exemple. Cette aide s’est substituée à partir du 1er janvier 2000 à un dispositif antérieur d’aide à destination des Français et des étrangers. 

 Marine Le Pen veut la supprimer

 Emmanuel Macron ne veut pas la supprimer

Le mariage pour tous

La loi du 17 mai 2013 a autorisé le mariage homosexuel, ouvrant de nouveaux droits à l’adoption et à la succession pour les couples de personnes de même sexe. 

 Marine Le Pen aimerait remplacer le mariage pour tous par une union civile (PACS amélioré), sans effet rétroactif.

 Emmanuel Macron défend le mariage pour tous, qu’il considère comme “un acquis fondamental du quinquennat en cours”.

La Procréation Médicalement Assistée

La procréation médicalement assistée (PMA), ou assistance médicale à la procréation (AMP), consiste à manipuler un ovule et/ou un spermatozoïde pour procéder à une fécondation. Selon l’Inserm, 22 401 enfants sont nés en France grâce à une AMP, en 2010. Cela représente 1 naissance sur 40. En France, le recours à la PMA n’est pas autorisé pour les couples homosexuels.

 Marine Le Pen souhaite conditionner le recours à la PMA  aux personnes qui ont des problèmes de stérilité.

 Emmanuel Macron est favorable à l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes

Concernant la GPA, la Gestation Pour Autrui, les 2 candidats s’y opposent. La GPA permet à des parents d’avoir recours à une autre femme qui porte leur enfant, après lui avoir fourni des embryons. Cette méthode de procréation est interdite en France.

L'organisation territoriale

La fonction publique compte 5,448 millions d’agents. Dans le détail, 2,393 millions d’agents travaillent dans la fonction publique de l’État (dans les ministères par exemple), 1,895 million d’agents dans la fonction publique territoriale (par exemple au niveau des communes, des régions et des départements) et 1,161 million d’agents dans la fonction publique hospitalière*. Plus d’1 Français sur 5 qui travaille est fonctionnaire. 

 La France est actuellement divisée en 4 échelons administratifs locaux : les régions, les départements, les communes, et les intercommunalités.

*Derniers chiffres de 2016 fournis par le ministère de la Fonction publique

 Marine Le Pen souhaite limiter les échelons administratifs à 3 : la commune, le département et l’État, et donc supprimer la région et les intercommunalités. Elle ne précise pas le nombre de postes supprimés avec cette mesure. 

 Emmanuel Macron veut réduire les différents échelons territoriaux et ne pas renouveler 120 000 postes d’agents de la fonction publique en 5 ans.

L'avenir du nucléaire français

La loi de transition énergétique, votée en 2015 plafonne à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité en France en 2025. Dans notre pays, plus des ¾ de l’électricité est produite par les centrales nucléaires. Comment fonctionne la gestion des déchets nucléaires ? Explications avec cette infographie sur le projet de centre Cigéo de Bure.

 Marine Le Pen veut maintenir le parc nucléaire, le moderniser et le sécuriser, tout en soutenant le développement des énergies renouvelables et la filière de l’hydrogène. Elle refuse la fermeture de la centrale de Fessenheim.

 Emmanuel Macron est favorable à une réduction de la part de l’énergie nucléaire, avec l’objectif de 50% d’énergie nucléaire à l’horizon 2025. Il pense que la fermeture de la centrale de Fessenheim doit se faire.

Le budget de la défense

Le budget de la défense représente actuellement 1,77% du PIB, soit 32,7 milliards d’euros. Lors du sommet de Galles organisé par l’OTAN en 2014, les pays membres (dont la France fait partie) s’étaient engagés à rapprocher leur budget de la Défense à 2% du PIB

 Marine Le Pen veut immédiatement porter le budget de la Défense à 2% du PIB et à 3% du PIB d’ici à 2022.

 Emmanuel Macron veut augmenter le budget de la Défense à 2% du PIB d’ici à 2025.

Les 35 heures

Les 35 heures correspondent à un cadre légal du temps de travail dans notre pays. Théoriquement, au-dessus de 35 heures, les heures supplémentaires travaillées sont payées (majoration horaire de minimum 10%, et de 25% par défaut s’il n’y a pas de convention ou d’accord de branche).

 Marine Le Pen prône le maintien des 35 heures de travail hebdomadaire. Elle souhaite aussi retirer la loi El Khomri.

 Emmanuel Macron se positionne en faveur d’un assouplissement des 35 heures. Concernant la loi El Khomri, le candidat d’En Marche ! veut l’approfondir, notamment sur les négociations en entreprise. 

Cet article vous a plu ? On vous en recommande d'autres :

Publié le 25 avril 2017